Music par Kerill Mc Closkey 27.05.2016

SoundCloud et Spotify se décarcassent pour faciliter nos propres contributions

Les deux plateformes de streaming ont dévoilé deux nouvelles fonctionnalités pratiques et innovantes avec un but : attirer les créations amateures.

La guerre du streaming continue. Après la naissance de Soundcloud Go, la poussée de TIDAL et les résultats en hausse de Spotify (paradoxalement grâce à l’entrée dans la danse d’Apple Music), c’est devenu la course à la bonne idée qui fera la différence. Aujourd’hui, c’est à SoundCloud et Spotify d’avancer un nouveau pion chacun.

Du mastering gratuit, directement sur SoundCloud

Avec l’arrivée de SoundCloud Go, sa nouvelle formule payante, la plateforme américaine a calqué son modèle sur ceux de ses concurrents : Spotify, TIDAL, Apple Music et Deezer. La spécificité de SoundCloud était pourtant celui du réseau social, celui du partage des créations amateures et des mixes. Mais par souci de droits d’auteur et de modèle rentable, il a dû se transformer.

Le risque ? Perdre ceux qui font la force de SoundCloud et de son énorme catalogue, c’est à dire les artistes de chambre. Pour les garder sous leur aile, l’équipe orange de la bataille du streaming vient de dévoiler une nouvelle fonctionnalité en partenariat avec le logiciel LANDR. Celui-ci existe depuis 2014 et permet un mastering sur internet : on y pose un morceau enregistré maison, il est renvoyé avec un meilleur son, plus clean, mieux balancé. On passe du low-fi au High-fidelity. Avec ce nouveau partenariat, le logiciel LANDR est désormais directement intégré dans SoundCloud : on poste un morceau sur la plateforme, et on peut immédiatement la masteriser, gratuitement. Un atout pour attirer le musicien amateur donc, mais aussi un moyen de rendre le catalogue de SoundCloud d’encore meilleure qualité.

soundlandr

Redistribuer les droits des mixes sur Spotify

De l’autre côté de l’Atlantique, en Suède, c’est Spotify qui a annoncé un autre type de partenariat, avec la société Dubset cette fois-ci. Dubset est un logiciel qui permet de reconnaître les morceaux présents dans les mixes et playlists, de retrouver ceux qui sont libres de droit ou non, ainsi que de redistribuer avec justesse les revenus provenant du streaming entre les DJ’s, les auteurs, les labels et tous les ayants droit.

Ce dispositif permettra à Spotify d’investir le créneau du mix, un format de plus en plus populaire qui fuyait Spotify pour la souplesse (contentieuse) de l’ancien SoundCloud et de Youtube. Il lui permet aussi de s’aligner sur Apple Music qui avait signé le même type de partenariat avec Dubset en mars dernier.

dubset

Sur son site internet, Dubset déclare espérer s’allier à toutes les plateformes de streaming dans le futur. Un souhait sûrement très probable : un pion en moins que les adversaires, et c’est toute la bataille du streaming qui pourrait être perdue.