Music par Gaspard Labadens 27.05.2016

PuppetMastaz : « On aime les animaux qui sentent bon »

Tour d’horizon des featurings rêvés ou réels de l’excentrique crew allemand des PuppetMastaz. Les rappeurs évoquent Mr Oizo, NTM, Modeselektor…

Ce n’est pas un groupe, c’est une horde. Les PuppetMastaz sont à eux seuls l’un des emblèmes du rap en Allemagne, et ce depuis 1996. Guidés par leur odorat infaillible, ce gang loufoque de marionnettes s’est élargi jusqu’à devenir indénombrable. À tel point que tous les membres n’ont pas pu poser sur leur nouvel opus Keep Yo Animal : « Il y a des Puppetmastaz un peu partout. Les marionnettes qui ne sont pas sur l’album, c’est parce qu’elle dorment. À Berlin il fait froid, c’est presque tout le temps l’hiver, du coup elles hibernent. ». Tour d’horizon des rencontres de ces ovnis du rap jeu, commentés par Wizard, Mr. Maloke et Snuggles the Bunny.

IMG_0497

Modeselsektor : les ours

« On adore Modeselektor, ils sentent bons, ce sont des ours. Et nous, on aime quand ça sent bon. » croit expliquer clairement la marionnette de Wizard, d’un ton enjoué. Ils avaient déjà rencontré ces « ours » en 2011 sur The « Dark Side Of The Sun », mais leurs amis de longue date des Modeselktor reviennent squatter la tracklist de Keep Yo Animal sur le track « Evolution ». Efficace.

Hippocampe Fou : le loup

Hippocampe Fou a le bras long et vient de sortir un sacré morceau sur l’avortement. Entre-temps, il a eu trouvé un moment pour poser un couplet sur le dernier album de Wizard et ses compères, qui l’apprécient parce qu’il est barge, tout simplement : « C’est un loup. Enfin c’est un hippocampe mais aussi un loup. Un loup complètement taré. Mais les gens dont on dit qu’ils sont fous, c’est juste que leur côté animal et créatif est exacerbé. Alors que beaucoup d’humains sont coincés. On ne comprend pas le français mais on s’en fout puisqu’il sent bon ».

Un feat avec Flat Éric ?

La mythique peluche de Mr Oizo ne laisse pas les PuppetMastaz indifférents : « Si on a l’occasion de le rencontrer et qu’il sent bon, on pourra faire de la bonne merde ensemble ». Mais le crack d’Ed Banger Records n’est pas le seul à avoir mis la puce à l’oreille aux poupées allemandes : « En France il y a de la très bonne musique. On a beaucoup écouté Iam, NTM et Saïan Supa Crew, à l’ancienne ». Cultivés les mecs.

Le Peuple de l’herbe et le football 

Wizard a beau être en peluche, il est comme beacoup amoureux du ballond rond : « Peu de marionettes aiment le foot mais moi j’adore. J’aime les équipe qui attaquent, les guerriers. Les joueurs sauvages comme Eric Cantonna, ou Luis Suarez (Luiz Suarez est clairement sauvage, ndlr). On ne supporte pas d’équipe particulière parce qu’on vient de partout, de New-York, d’Inde, de Berlin, de la lune. On est installés à Berlin juste parce que ça ne coûte pas cher. Enfin, on aime aussi la surface du terrain de foot, l’herbe. Comme le Peuple de l’herbe, ça sent bon l’herbe. ». On aurait juré que pour la musique l’ouïe était la clé, il faut croire que les hurluberlus de PuppetMasatz ne se fient vraiment qu’a leur odorat. Plutôt efficace cela dit.

La collaboration de rêve ?

« PuppetMastaz ». Évidemment.