JE RECHERCHE
Kavinsky : Nightcall

Kavinsky : Nightcall

Allo ? Kavinsky a enfin quitté sa crypte ? C'était en mars et il était temps ! Depuis Blazer en 2008, on tombait toujours sur répondeur. Deux ans plus tard, le zombie qui dévore les claviers 80s  se remet en route pour passer un "appel nocturne", avec au chant sur Nightcall, une célèbre auto-stoppeuse qu'on connait sous le nom de Lovefoxx. Après avoir cartonné en club sur son featuring avec les Japonais 80Kidz, la chanteuse de CSS vient susurrer aux oreilles du zombie parisien qui, du coup, calme sa course en Testarossa et démarre sur une ballade lente et passionnée. Le couple n'aurait pu trouver meilleurs témoins pour cet union, d'autant plus que la production léchée est signée Guy-Manuel de Homem-Christo avec SebastiAn au mix. What else?

Kavinsky se fait Justice

Pout remixer le titre langoureux, le choix s'est finalement porté sur l'anonyme Dustin Nguyen, qui ne serait - c'est la rumeur- rien d'autre que la moitié de Justice. On serait à peine étonné, vu la dimension pop que prend "Nightcall" revisité. Un remix de Breakbot, la signature funky d'Ed Banger, n'est pas non plus passé inaperçue, et la deuxième partie de l'EP est l'instrumental "Pacific Coast Highway",  B.O. d'une nouvelle course poursuite remixée par Jackson, s'étire sur 9 minutes. Beau comme un soleil couchant sur Venice Beach.

Avec son nouvep EP qui crie dans la nuit, Kavinsky vient de nous servir un alléchant warning avant la sortie prochaine d'un album chez Record Makers. Mais qu'il se hâte, l'ami zombie, car contrairement à lui, on n'a pas toute la vie.

Kavinsky // "Nightcall" // Record Makers

Charline Lecarpentier