Music par Antony Milanesi 12.05.2016

« Old Skool » : le nouveau Metronomy tabasse comme de la bonne Braindance

Le cinquième album de Metronomy Summer 08 sort le 1er juillet. Un retour aux sources dansantes et sans complexes pour le leader Joseph Mount. 

Retour en 2008, c’est l’été. Dans les radios et les iPod on trouve Nights Out, le deuxième album de Metronomy qui fait vachement parler de lui. Tout le monde a entendu « Radio Ladio » ou « Heartbreaker« , pas mal de monde va écouter « My Heart Rate Rapid » en boucle. Huit ans plus tard, Joseph Mount avec sa bande a essoré un nombre colossal de publics chaque été en festival. Le 1er juillet prochain il sort  Summer 08, son cinquième album, et ça lui fait du bien. Lui qui compose toujours seul mais tourne en bande, ça fait 8 ans qu’il rêvait de le sortir. « Old Skool » est le premier extrait avec le Beastie Boys Mix Master Mike qui scratch, ça se chante comme ça se danse, avec un bel air de pas y toucher. « Yeahya ya-ya. Yeahya ya-ya !».

« Un album symbolique »

« Depuis 2008 je n’ai pas eu un seul été entièrement à moi pour partir en vacances. Avec Nights Out nos vies ont changé, on est devenu des musiciens de tournée. Summer 08 est un album symbolique, une sorte de compagnon à Nights out. C’est aussi un album que je n’aurais pas pu faire à l’époque sans que ce soit une pure merde. » déclare, en substance, Joseph Mount dans la très intéressante interview qu’il a accordée à Crack Magazine.

Summer 08 a été composé seul, comme un grand par Joseph Mount qui a profité du studio pour digérer la nostalgie de cet été 2008 passé à Londres. Welcome Back Joe et ta bande, petit gars venu de Devon dans le sud ouest de l’Angleterre qui a refait sa vie ici, à Paris, avec sa nana française et ses deux gosses. Bien content d’avoir été couvé par Because Music dès 2008, dés le début de la renommée, dés « Heartbreaker ».

  • Retrouvez Metronomy sur la scène du Festival We Love Green, Joseph Mount viendra jouer en DJ SET et en exclusivité les tracks de Summer 08.

we-love-green-festival-2016

- Photo © Henry Gorse pour Crack Magazine