Music par Kerill Mc Closkey 04.05.2016

Quand Lady Gaga reprend du Talking Heads, on capte qu’elle aurait dû être une rockstar

Accompagnée de Mark Ronson, Lady Gaga a offert une reprise électrique de « Burning Down The House », le classique des Talking Heads.

Lundi soir avait lieu le gala du Metropolitan Museum Of Art de New York, un événement annuel qui réunit grand nombre de célébrités. Principal point de discussion dans les médias le lendemain ? Beyoncé y est allée en solo, sans Jay-Z, une petite semaine après avoir évoqué les bas de son couple dans son album Lemonade.

De manière un peu plus discrète, Lady Gaga s’est également fait remarquer, sur le plan musical elle. Invitée à jouer sur scène lors de l’afterparty du gala, elle a branché sa guitare et livré une reprise pleine d’énergie du « Burning Down The House » des Talking Heads, groupe emblématique des années 70/80 et symbole de l’avant-garde artistique new-yorkaise. En plus d’être bien appropriée donc pour un gala du célèbre musée, la reprise prouve une nouvelle fois que Lady Gaga est la plus rock’n’roll des stars de la pop. Qu’elle adopte ce son et cette attitude pour de bon serait plus qu’excitant.

Vous pouvez admirer la classe de la Gaga sur les vidéos ci-dessous, ainsi que (re)découvrir la version originale de « Burning Down The House » par la bande à David Byrne.

Ça s’enjaille bien lors de ces soirées VIP.

 

Photo couv : AKM-GSI©