JE RECHERCHE
Tout ce qu’on pourra faire à la scène Green Room du Main Square Festival

Tout ce qu’on pourra faire à la scène Green Room du Main Square Festival

On connaît depuis hier les noms qui composent le line-up de la Green Room au Main Square Festival. Et ça donne des furieuses envies de…

Danser

msf danser

Quatre noms, quatre nationalités, et quatre manières de faire danser, avec puissance et aisance. Que ce soit le jeune prodige du chill australien Flume, le vétéran de la techno allemande Boys Noize, les doux rêveurs de l'électro américaine Odesza ou la juvénile fougue britannique de Years & Years, chacun réussissent à transformer leur sets en dance-floors géants. Avec ces quatre-là, ça va bouger, suer et crier du côté de la Green Room.

 

Communier

Main-Square-Festival-flirt

Il y a un plaisir certain à aller voir un artiste dans une petite salle de concert, mais rien n'est comparable au partage, à la communion d'une belle foule, large et variée, devant un concert d'un grand festival comme celui du Main Square. Jeunes et moins jeunes, français et étrangers, connaisseurs et curieux, tous peuvent s'y retrouver et communiquer entre eux. Transcender les barrières et les générations est d'ailleurs une des marques du Main Square, aux programmations toujours diverses et fédératrices, jamais communautaristes. Les belles mélodies nostalgiques des London Souls vont ainsi fendre la carapace de tous ceux qui ont le goût de la soyeuse pop-music, soit à peu près tout le monde. Pareil pour X Ambassadors, dont le tube "Renegades" a déjà accroché les 37 millions de vues sur Youtube par sa simple et humble rencontre entre U2 et la folk. Quant au chanteur de Tiggs Da Autor, la frappe de séduction de sa voix soul et chaude est quasi imparable, pour peu qu'on ait écouté quelques classiques d'Otis Redding et de Bob Marley (encore une fois, à peu près tout le monde). Enfin, la pêche du duo A-Vox transmettra au public ce même sentiment qui nous parcourt tous en en festival : le bonheur d'être là.

 

Décoller

980804_10153410242780918_3626996871983535706_o

Entre L.E.J., Jeanne Added et Marina Kaye, les voix féminines seront à l’honneur. Mais chacune dans des univers bien différents. Jeanne Added vous tirera de force dans son monde en noir et blanc, rock et poétique. Mlle Kaye se chargera, elle, de vous faire croire de nouveau à un monde tout plein de beauté, par la force de sa voix-frisson. Enfin, les L.E.J. se démèneront pour vous emmener vers des contrées exotiques, et pourtant si reconnaissables. Le groupe Bear’s Den est lui mené par un homme, mais ça ne les empêche pas de savoir comment transporter un public dans vers des îles authentiques et ancestrales.

 

Mettre les bras en l’air

msf bras

Nekfeu et Yelawolf, deux des rappeurs les plus populaires du moment, vont venir avec cette énergie qui fait bondir les foules et tire les bras vers le ciel. Peace, West Coast, East Coast, Jul, Rock’n’Roll, gros doigt d’honneur, ça sera le moment de faire ce que vous voulez des vos mains. Pareil pour Salut C’est Cool, dont la techno cheap et cynique vous entraînera à commettre des gestes inavouables. Nathaniel Rateliff et son band du Night Sweat remettrons ensuite tout ça dans l’ordre, avec leurs refrains de stade qui font taper dans les mains, à l’unisson.

Voilà donc au moins quatre bonnes raisons de faire un tour du côté de la Green Room. Mais en vrai, il y a tout autant de raisons de passer voir la Main Stage. Le line-up complet est à voir ici.