Music par Gaspard Labadens 04.04.2016

Qui a dit que le rap Seyté mieux avant ?

Seyté et Senamo du groupe La Smala vous prouvent le contraire sur l’excellent « Dans Ses Yeux ».

Parmi les cadors du rap « à l’ancienne » en Belgique, les noms de Senamo et Seyté reviennent de manière lancinante, à la manière du sample d’une instrumentale hip-hop. Tout deux membres de La Smala, les deux rappeurs de Bruxelles sont toujours affamés, comme le prouve leur nouveau morceau, « Dans Ses Yeux ».  Produit par le fameux Mani Deïz, ce premier extrait d’un projet collaboratif à venir n’est pas si surprenant : un beat old-school et classique, des textes mélancoliques et ego-centrés, les trois loustics n’ont rien inventé. Mais ils font ça tellement bien que ça fait mouche dès la première écoute.

Senamo commence son couplet en s’exprimant à la troisième personne. Un détail assez rare pour être souligné dans le rap, où le « moi je » est parfois redondant. Mais les derniers vers de ses 16 mesures nous font comprendre qu’il s’agissait en fait d’une focalisation externe : « Appelle le Senamo ou Samuel ». Même constat pour son acolyte qui termine son texte de la même manière : « Appelle le Colin ou Seyté ». Une pirouette habile qui donne un thème au morceau : « J’ai du mal à me voir dans les yeux d’un autre », comme l’entonnent les deux rappeurs sur le refrain.

Capture d’écran 2016-04-04 à 11.07.18

Après le solide « Dans Ses Yeux », le beatmaker annonce la couleur quand à la consistance du projet. Son petit spoil partagé par Facebook d’un éventuel futur freestyle de 10 minutes ravira les puristes.

Petit défi, on vous laisse reconnaître Senamo entre ces 12 lyricistes francophones.