JE RECHERCHE
Duñe et Crayon : « It's A Match »

Duñe et Crayon : « It's A Match »

Même s'ils ont chacun leur univers, Duñe et Crayon fusionnent parfaitement sur leur dernier EP commun, sorti chez Roche Musique. 

Vous souvenez-vous de ce séquenceur en ligne potentiellement addictif destiné à ruiner vos après-midi au bureau ? target="_blank">Crayon, l'homme aux productions toujours bien taillées, et  target="_blank">Duñe, moitié du duo  target="_blank">Saje, ont fait joujou avec la fameuse interface Splice beatmaker (ça donne le minibeat de Crayon et celui de Duñe). Le tout en répondant à nos questions à propos de leur rencontre et de leur EP commun. Les deux nouveaux protégés du label Roche Musique nous livrent 4 titres de très bonne facture, à la fois relaxants et groovy, aussi riches qu'épurés, un peu noirs et un peu blancs, bref, la symbiose est parfaite entre Duñe et Crayon.

width="100%" height="450" frameborder="no" scrolling="no">

Comment avez-vous rencontré les gars de Roche Musique ? 

Crayon : J'ai d'abord rencontré target="_blank">Kartell à une soirée chez Moune à Paris il y 4 ou 5 ans, je venais de commencer avec le label  target="_blank">Kitsuné. Puis Darius peu de temps après via un ami commun. Par la suite on se retrouvait souvent en club tous ensemble notamment au début du wanderlust etc...

Duñe : J'ai pu rencontrer les gars de Roche Musique grâce à FKJ. Notre manager (de Saje à l'époque, ndlr), nous a présenté à lui, on a passé un très bon moment. FKJ a dû faire écouter notre son à Jean (Cezaire, le boss de Roche Musique). Jean nous a finalement contacté, on était super heureux d'entrer dans ce label ! Quant à Crayon, c'est vraiment le respect mutuel de nos différentes productions et l'univers que l'on aime qui nous ont rapproché. On a fait ces morceaux comme des jams dans un studio.

 

Votre titre préféré de l’EP  ? 

Crayon : Pour moi c'est « So Bad », je crois que musicalement c'est celle qui se rapproche le plus de ce que j'aime, les trucs un peu décousus, épurés tout en gardant une structure assez traditionnelle. Le côté un peu second degré des paroles aussi.

Duñe : C'est aussi « So Bad » que je préfère, parce que je pense que c'est celui où il y a le plus d'émotions. On en est vraiment fiers.

 

« Lazy » est le morceau le plus entrainant, du moins rythmiquement. Étonnant non ? 

Crayon : On y retrouve quand même ce feeling assez nonchalant, notamment dans le chant. J'aurais surement aimé que ce soit plus entrainant pour tout te dire car je me vois malgré tout assez mal le jouer en club. C'est encore une fois en rapport avec les paroles.

Duñe : Nous n'avions vraiment pas vu la chose dans ce sens ! On a vraiment trouvé des noms par rapport aux paroles et le côté paresseux des voix qui traînent un peu.

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">

Etonnante cette cover ! Qui de vous deux est représenté par la main blanche ou noire ? Ou ça n’a rien à voir ? 

Duñe : On aime tous les deux beaucoup le noir et le blanc, c'était donc important que notre cover soit comme cela. Elle représente le fait que des univers différents peuvent matcher, on a une vision de la musique qui est sensiblement la même, mais nos goûts et nos personnalités sont très différents. Il ne faut pas voir là dedans de la dualité, ce n'est pas ça du tout, c'est plus la collaboration de deux producteurs, l'association d'idées, d'univers différents. Je tiens à remercier Sandjill ( l'illustrateur, ndlr) pour ce somptueux travail !

Dune-Crayon-Roche

Il paraît que vous vous débrouillez en gribouillages, vous pouvez nous illustrer rapidement votre cover de l’EP ?

Crayon : J'ai rien sous la main pour dessiner malheureusement...

2016-02-29_Lauren-Vincent200570

Crayon a bonne mine et Duñe est à moitié Saje, ils méritent donc bien qu'on se procure leur EP.

 

Crédit photo : Arno Lam