Music par Gaspard Labadens 30.03.2016

Joey Bada$$ met Troy Ave au chômage

Dans un freestyle radio bluffant. 

Difficile pour ses homologues new-yorkais de venir titiller Joey Bada$$. Troy Ave s’est essayé au clash sur le track « BAD ASS », sans grand succès. Le retour de flammes est arrivé sur l’émission de radio 5 Fingers of Death. Le concept est simple : il s’agit de rapper sans interruption sur 5 instrumentales à la suite, mixées sur quelques minutes par un DJ. Après avoir survolé le challenge, Joey Bada$$ demande même du rabe d’instrumentales.

« Name another Brooklyn cat major without a deal,
I des-Troy Average rappers It’s just practice »

Bien que la crédibilité de Troy Ave soit déjà bien entamée, Bada$$ tient à peaufiner son lynchage sur une sixième prod’, alors que l’émission, comme son nom l’indique, en compte normalement 5. En faisant un parallèle entre son ami défunt Steez et Troy Ave, Bada$$ explique que l’un est mort mais vivant dans les coeurs, tandis que l’autre est déjà tombé dans l’oubli même s’il vient de sortir un album.  Joey finira même en apothéose sur un septième beat avant d’être acclamé par les présentateurs, à juste titre.