JE RECHERCHE
Ça reste entre nous : Fishbach selon Feu! Chatterton

Ça reste entre nous : Fishbach selon Feu! Chatterton

Le chanteur du groupe français dit du bien de Fishbach... en cachette ou presque.

C'est une confession toute bête mais Arthur le chanteur de Feu! Chatterton expliquait hier lundi 21 mars devant le Point Éphémère où jouait Fishbach qu'il n'avait "jamais vu Fishbach en concert". Étonnant, puisque la chanteuse était à l'affiche avec son groupe le 11 mars à la Laiterie de Strasbourg et la veille à la Rockhal du Luxembourg. Là-même où − ça n'a rien à voir − Daft Punk a joué frameborder="0" allowfullscreen></iframe>" target="_blank">en 2007. Pas qu'Arthur s'en tamponne de qui affronte la foule avant le rouleau compresseur Feu! Chatterton. "On a déjà joué avec elle mais je suis toujours en loges à faire 'Lala oh ah.Ah'". La faute aux vocalises donc, cette calamité pour chanteurs. Et le type hanté par "la Malinche" d'assurer tout de même à ses amis − car ces propos rapportés sont totalement volés − que ça lui fait "vraiment plaisir de la voir", sous entendu Fishbach. Le must arrive dans la foulée : "j'aime beaucoup ses chansons". Paf ! C'est là qu'on veut en venir. Voilà un compliment bourré d'humilité de la part du parolier du groupe qui relève la scène française à bouts de bras, la scène de ceux qui chantent dans la langue de Booba. Fishbach c'est top et c'est Feu! Chatterton qui le dit.

"On va tous crever"

Et sinon sur scène Fishbach a assuré. Dans une salle pleine à craquer d'un public conquis d'avance, ou presque, puisqu'il a aussi vachement kiffé le titre inédit de l'égérie du label Entreprise. Voix éraillée mais pas trop, envahie de style, avec un toupet communicatif, elle glisse "la même rengaine pour tout le monde, on va tous crever" avant de jouer "Mortel". Pas mieux.

À noter : Fishbach est la fan number one de Bernard Lavilliers puisqu'elle reprend son pas si connu « Nigthbird ».