Music par Kerill Mc Closkey 21.03.2016

Quand un petit groupe de Brest propose un hymne génial pour l’Euro

« Ve te faire foutre SuperMachinVictor ».

On ne le connaît pas encore entièrement, mais soyons honnêtes avec nous-mêmes : l’hymne de David Guetta pour l’Euro 2016 vieillira aussi mal que celui de l’Euro 2000 signé E-Type. Ou « du caca », selon les doux mots de La Lucha Libre. Ce groupe de Brest un peu dingo s’est effectivement révolté contre le choix du DJ au doigt magique en proposant sa propre chanson pour l’Euro français.

Le morceau, décrit une glorification de la loose, porte le nom délicieux et hyper fédérateur de « We’re all gonna loose : Va te faire foutre SuperMachinVictor », ce dernier étant la mascotte officielle — bien moins cool que Footix — de la compet’ dont l’Allemagne sortira vainqueur, comme toujours. L’anti-hymne se voit accompagné d’une pétition à signer absolument si vous avez le cœur un peu rond, ainsi que de ce manifeste :

« Pourquoi glorifier la loose ? Parce que. La loose c’est un état d’esprit. Soyons visionnaires et prenons un peu d’avance. Chantons la défaite. Après, ça veut pas dire que la chanson est bien, mais au moins on a fait l’effort de faire une chanson qui chante les vertus de la défaite ».

La chanson est d’ailleurs tirée d’un EP consacré aux peluches sportives, The day to day reality of being a mascot, en écoute ci-dessous :


– Via Vice Sports