JE RECHERCHE
Roméo Elvis et Le Motel : rap 5 étoiles

Roméo Elvis et Le Motel : rap 5 étoiles

Le rappeur belge Roméo Elvis invite le producteur bruxellois Le Motel sur leur EP commun intitulé Morale. Un petit joyau.

Le rappeur belge Roméo Elvis a mis tout son talent et son excentricité dans son dernier EP. Morale, c'est du rap smoove, groovy, et fin. Bref : tout sauf moralisateur. Le morceau éponyme « Morale » a même été plébiscité par une pointure, en la personne de Gilles Peterson. Le DJ-producteur a en effet joué « Morale » au cours de son dernier live du 28 février sur BBC 6. Le clip dudit morceau, réalisé par François Dubois, est d'ailleurs sorti le même jour.

Des beat et des potes

Pour ces 11 titres, Roméo Elvis a choisi de faire appel à Le Motel, producteur d'instrumentales 5 étoiles. Quant aux featurings, il y en a 5, quasiment tous issus du noyau du rap belge. Tessa Dixson, YellowstrapsHalibab Matador ainsi que Swing et Primero : deux membres du collectif de hip hop l'Or du Commun, déjà présents sur le précédent EP de Roméo Elvis,  l'accompagnent régulièrement sur scène depuis des années. Un projet naturellement convivial, comme l'évoque le titre « Copain » ou encore « Assurance », sur lequel Roméo Elvis est carrément en train de discuter avec Yellowstraps :

Yvan Murenzi (Yellowstraps) : eh roméo, c'est à moi de chanter là non ?

Roméo Elvis : Ouais, mais celle là pour une fois tu vas la faire en français hein mon vieux.

Y M: Ah non en français c'est mort.

R E : Oui, oui, je sais, je sais c'est toujours en anglais chez vous mais là non, ici c'est du français pour une fois Yvan.

Y M : bon ok ça va, ça va...

Au final, du rap épatant rythmiquement avec une musicalité omniprésente et des rimes aussi riches que subtiles : « On commence peut-être en bas des listes / mais c'est pour finir en tête comme en tête comme Cambadélis ». Malgré son talent, le rappeur nonchalant ne se prend pas totalement au sérieux. Juste ce qu'il faut pour être performant, tout en gardant ce côté humoristique pour un EP qui peut faire beaucoup rire, notamment sur le track au titre comique de « Intwodouckcheun ». Roméo Elvis pête littéralement les plombs sur ce morceau qui ressemble d'ailleurs plutôt à une interlude et se découvre ci-dessous.