JE RECHERCHE
Le club éphémère Tunnel a vu le bout

Le club éphémère Tunnel a vu le bout

Le collectif Debrouï-art vient d'annoncer l'interruption définitive des soirées Tunnel. La fin de deux années clôturées sans le savoir de fort belle manière en compagnie de Laurent Garnier.

Les hostilités avaient commencé le 31 janvier 2014 avec N'to. Elles ont pris fin le 5 décembre dernier avec Laurent Garnier. Des line-ups à mi-chemin entre la pointe de l'avant-gardisme et la pointe de l'underground, le tout dans une caverne exotique située à Issy-les-Moulineaux, aux portes de la capitale. En bref, voici en quoi consistait les soirées Tunnel, du lâcher-prise boosté au son dans un club éphémère qui vient d'annoncer sa fermeture définitive.

« C'est avec regret que nous vous informons de la fermeture du Tunnel après plus de 2 ans de soirées toutes plus inoubliables les unes que les autres. Fondé à l'origine comme un club éphémère nous avons eu l'immense plaisir de vous accueillir toujours plus nombreux et remercions les artistes, nos partenaires et notre équipe technique, qui ont permis au Tunnel d'exister pendant de longs mois. De l'amour, des sets engagés, des rencontres entre deux galeries et encore beaucoup d'autres merveilleux souvenirs qu'y nous réjouissent et nous donnent l'envie de créer de nouveaux projets.

 

La soudaineté de cette situation - indépendante de notre volonté - ne nous permet pas de vous offrir une dernière nuit hors du temps. »

Une bien triste nouvelle relayée par le collectif organisateur Debrouï-art, qui annonce d'ores et déjà avoir des plans pour l'avenir avec Lakomune. Nuls doutes que leurs prochains projets seront du même acabit. Gardez la pêche...

12391263_1108323612534261_9012141163967613223_n

 

« Il y a de la lumière au bout du tunnel »

Crédit photo : © Yann K