Music par Kerill Mc Closkey 18.02.2016

Kanye West pête un plomb en coulisses, se compare à Kubrick, Picasso et Escobar

Taylor Swift en a aussi pris pour son grade, une nouvelle fois.

La performance de Kanye West samedi dernier au Saturday Night Live était… confuse. Peu préparée, peu professionnelle. Horrible, diront même certains. Kanye West n’était pas dans ses baskets sur scène. Et dans les coulisses non plus, si l’on en croit un enregistrement audio publié par le New York Post, capté à l’insu de la star juste avant son apparition télévisée.

Dans l’enregistrement, on entend Kanye West s’en prendre aux membres du personnel du Saturday Night Live après qu’ils eurent décidé d’enlever ce qu’il avait préparé comme décor pour la scène, trop gênant pour les caméras, avant de menacer d’annuler son concert :

« Regarde ce bordel, ils ont dégagé ma putain de scène du SNL sans me demander »

Surtout, ce contretemps lui vaut de partir à nouveau dans le genre de délire mégalo qu’il affectionne, se proclamant « 50% plus influent, mort ou vivant » que le cinéaste Stanley Kubrick, l’apôtre Paul et les deux Pablo (Picasso et Escobar) réunis. Il pique également cette « fake ass » que serait Taylor Swift, après l’avoir déjà dézingué sur « Famous », l’une des nombreuses folies de The Life Of Pablo.

Un représentant de Kanye West l’a défendu par Rolling Stone en considérant l’enregistrement comme « captée secrètement alors qu’il évacuait sa frustration dans un moment privé avec son équipe », ainsi qu’éditée et prise hors contexte.


Pray For Kanye.