Music par Greenroom 16.02.2016

« De la place pour les seins » : la guitare faite par une femme, pour les femmes

St Vincent est revenue en détails sur la guitare féminine qu’elle a désignée pour Ernie Ball.

On vous en avait parlé il y a quelques semaines : la musicienne américaine Annie Clark, alias St Vincent, a imaginé et conduit la fabrication d’une guitare unique, en partenariat avec la célèbre marque de cordes pour guitares Ernie Ball. Aujourd’hui, elle revient plus en détails sur la vision qu’elle avait pour l’instrument dans un entretien avec Guitar World, où elle déclare avoir voulu créer une guitare plus appropriée à la gent féminine.

« Pour moi, une guitare pas trop lourde est très important parce que je ne suis pas une personne très forte » affirme Clark notamment. « Je ne peux même pas jouer une Stratocaster des 60’s ou une Les Paul des 70’s. J’aurais besoin d’un kiné spécial en tournée pour pouvoir jouer ces guitares ».


Sa guitare customisée a aussi pour but de remettre en valeur la taille de la femme guitariste, cachée par l’instrument selon elle. Ainsi que sa poitrine : dans un post sur Instagram, Annie Clark décrivait ainsi sa guitare comme « ergonomique, légère et élégante » et avec « de la place pour un sein, ou deux ».

La guitare de St Vincent sera mise aux enchères en mars ici.

Photo – Jeune femme espagnole avec guitare – Pierre Auguste Renoir 1898 © NGA