JE RECHERCHE
Else : deux rois de l'électro viennent faire régner L'ordre

Else : deux rois de l'électro viennent faire régner L'ordre

Sorti le 25 janvier, l'EP Mirage du duo Else décolle vers le succès. Avec l'aide du mouvement de L'ordre Collectif, les deux producteurs complotent pour renverser l'hégémonie de la musique de supermarché. 

Ils sont deux. Ils mêlent disco, funk et house. Ils ne sont pas Daft Punk. Ils sont Else. Ils ne prétendent pas disposer de la même aura que Thomas et Guy-Manuel, mais le duo a de bonnes armes pour défendre son esprit French Touch. Else part à la conquête de 2016 : découvrez leur nouvel EP Mirage. Six titres, groovy, colorés et ambitieux.

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">

Depuis 2013, les deux révolutionnaires de l'ombre derrière Else avaient éparpillé  target="_blank">inédits et &color=00aabb&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false"> target="_blank">mixtapes çà et là. Les sans-culotte marchent désormais vers le trône, pour de bon. On vous dévoile « Tama », une exclusivité qui dans un monde idéal devrait casser la suprématie de Kendji Girac (en terme de ventes) et autres oligarques de la musique française contemporaine. « Tama » est le 4ème morceau de Mirage, sorti le 25 janvier dernier.

Percutants et berçants, ces six nouveaux morceaux s'écoutent aussi bien dans le feu de l'action que dans un moment de chill intense. Outre les samples de voix et autres synthétiseurs vocaux omniprésents, on remarque « About You », titre magnifié par target="_blank">Æther, chanteuse qui gagne à être connue, essentielle à l'équilibre de cette mutinerie électro. Après tout, une rébellion sans présence féminine, ça n'a pas de sens.

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">

L'ordre Collectif en soutien

Pour renverser les charts le duo joute au sein de L'ordre Collectif, une union scellée par Else, target="_blank">Vanderway et Dense. Une nébuleuse artistique au sens large, entre vidéastes et graphistes, les autres talents de la horde de L'ordre s'associant souvent à des artistes hors de L'ordre ( vous suivez ? ). Parmi ces connections : le rappeur Lomepal.

 

À propos de Lomepal, le loustic se fait appeler « Seigneur ou Majesté ». Un détail qui « match » avec le logo de L'ordre Collectif. On reconnait la fleur de lys, symbole de la monarchie française. Cette identité visuelle se retrouve dans tous leurs travaux artistiques, jusque sur leurs vêtements, un vrai collectif en somme.

12666486_10208434620841884_1994541053_n

Pas d'amalgames cependant, L'ordre Collectif n'est pas un groupe fermé d'extrémistes militant pour la restauration (au sens historique du terme). Il y a certes cette idée de communauté noble dans ce logo, mais elle reste ouverte, comme le montre le trait inachevé qui ne ferme pas complètement la forme du fameux emblème historique. À vous de rejoindre cette mystérieuse et trépidante communauté sur Facebook et &color=00aabb&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false"> target="_blank">Soundcloud. Il suffit d'un clic pour donner un petit coup de pouce au mouvement.

IMG_4034

En ce qui concerne leur conquête de la scène parisienne, Else sera au Social Club le 27 février. Et pour donner à leur univers une ampleur proportionnelle à leurs ambitions, ils s'apprêtent à raviver la capitale avec un « track bonus » alléchant à paraître en mars. Cliquez sur le visuel ci-dessous pour découvrir les premiers échos de cette charge des mélomanes de l'ombre.

1V9A9943