JE RECHERCHE
Wantigga : "Ceux qui n'aiment pas cet EP ne font probablement jamais l'amour"

Wantigga : "Ceux qui n'aiment pas cet EP ne font probablement jamais l'amour"

Au fil de ses réponses, vous apprécierez la bonne humeur et la fraîcheur de Wantigga, interrogé à propos de son nouvel EP Pillow Talks

Il est jeune, il sort , demain, son EP chez target="_blank">Roche Musique et il adore la France. target="_blank">Wantigga c'est indéniablement l'un des mecs frais du moment sur la scène électronique Néerlandaise. Découvrez les secrets de fabrication de son EP Pillow Talks, comment Aluna George a boosté sa jeune carrière, ou encore si Pillow Talks s'écoute vraiment après une partie de jambes en l'air. Ci-dessous : « Fragile » feat. Mar, quatrième morceau de l'EP, en exclusivité sur Greenroom.

Petit topo pour notre lectorat français, quid de la musique au Pays-Bas ? Personnellement, tu te situes comment ?

Et bien ici la scène electro est très variée, à tel point que la musique est le produit qu'on exporte le plus aux Pays Bas. Bien sûr, c'est surtout du Martin Garrix et autres, style EDM, mais derrière tout ça il y a énormément de producteurs super créatifs dans chaque genre musical. Même si je ne vis pas à Amsterdam, on a vite fait de rencontrer ses homologues dans un pays aussi petit.

Tu as travaillé avec 4 labels différents et il y a 4 featurings sur ton nouvel EP Pillow Talks.  Bref, tu rencontres beaucoup de beau monde. Tu es le producteur le plus cool du monde ou quoi ?

(rires) Tu l'as dit ! Non, c'est juste que je fais de la musique depuis longtemps maintenant. J'ai commencé par le hip hop et j'ai rencontré beaucoup d'artistes super talentueux. Tous les noms que tu vois en featuring sont en fait des amis, donc ça facilite la complicité artistique (ndlr : target="_blank">Louis Bordeaux, target="_blank">Sacha Vee, target="_blank">Rico Greene et target="_blank">Mar). Et puis je ne voulais pas faire de simples beats mais plutôt de vrais morceaux sur ce projet. Chaque track, c'est comme une histoire que je raconte avec un autre artiste. Partager les crédits pour faire de la meilleure musique, ça vaut le coup.

Aluna George a reposté ton remix de « Just Friends ». Tu aimes ce duo ? Ils t'inspirent ?

Mec, je suis encore si reconnaissant envers eux pour leur soutien sur ce morceau ! Pour eux c'était juste un clic sur le bouton repost, mais pour moi ça a clairement changé la donne en terme de visibilité. Et ouais je suis fan de ce qu'ils font. Pour l'inspiration je la puise vraiment partout, y compris chez eux.

Pillow talks correspond aux discussions ou à ce qui se passe dans les moments post-sexe en général. C'est à ces instants là qu'il faut écouter ton EP ?

Après l'amour, avant l'amour et pendant l'amour. Ceux qui n'aiment pas cet EP ne font probablement jamais l'amour.

La couleur RNB/House de cet EP, c'est ce que tu préfères dans la musique ?

J'écoute vraiment de tout. D'ailleurs mes sets sont très éclectiques. Je voulais juste que cet EP me corresponde, qu'il soit à la fois deep et électronique. À la fois expérimental et facile d'accès. J'aime la diversité, le tout c'est que le morceau ait une âme.

Tu as joué au Faust en janvier, as tu été ailleurs en France ? Il est comment le public français ? Et quoi de neuf sur scène ?

J'adore Paris mec. J'y ai joué à plusieurs endroits et j'ai aussi été à Bordeaux, à l'Iboat. Les français sont vraiment géniaux, ils savent vraiment mettre le feu. J'ai vu quelques filles danser le vogue, c'est bon ça ! (rires). Pour la suite je bosse sur un live set avec des effets de lumière très cool et plein d'inédits.

Capture d’écran 2016-02-08 à 18.39.20

 Bonus censure :

Dédicace à Mark Zuckerberg pour le mot de la fin. Ci-dessus, la pochette de ce 4 titres. Pour la petite histoire, lorsque le label Roche Musique l'a relayé sur Facebook, le réseau social a censuré l'image. Allez comprendre... Ca n'a pourtant pas posé problème à Itunes : Pillow Talks est disponible en précommande, avec la cover d'origine, ICI.

Capture d’écran 2016-02-08 à 18.59.47