JE RECHERCHE
Écoutez 2Pac, Dr Dre et Snoop Dogg en version indie pop

Écoutez 2Pac, Dr Dre et Snoop Dogg en version indie pop

Les classiques du hip hop West Coast comme vous ne les avez jamais entendus. Le label PRMD a compilé 9 titres phares du mouvement gangsta rap dans une version indie pop. Nettement moins virile.

Règlements de comptes, trafic, banditisme : voilà ce que racontaient les rappeurs américains courant nineties, dans leur textes plus ou moins romancés. Impossible, à l'époque, d'imaginer ces bad boys chantonner d'une voix douce et aiguë sur un beat aux airs de Mac Demarco. Légèrement moins « thug ». C'est pourtant ce tour de force que le fondateur du label PRMD, Ash Pournouri, a réalisé.

RipeThe Rooks, ou encore Buster Moe, s'attaquent ici aux grands noms de la West Coast dans cette compilation Compton. Un beau titre hommage à la ville phare de la nébuleuse gangsta rap de l'époque. Ash Pournouri a aussi déniché des artistes comme Dan Enig ou Danelle, tous deux adeptes des reprises pop de DrakeDanelle  avec « Energy »,  Dan Enig avec « Hotline Bling ». Choix judicieux pour de tels timbres, qui auraient certainement eu plus de difficultés à reprendre Big Ali.


Le décalage par rapport aux originaux de Cypress Hill, Dr Dre, Snoop Dog ou encore 2pac rend ce neuf titres presque parodique. Le concept permettra toutefois aux derniers réfractaires au rap de s'y ouvrir un peu. Ce qui est déjà beaucoup. Pour les nostalgiques de la belle époque en revanche, les remixes restent très fidèles aux originaux et les bijoux « California love » ou « Regulate » restent bien taillés. Résumons donc ce condensé d'inde-pop mielleuse en trois mots : détente, douceur, et rigolade (difficile de ne pas glousser par moments).

Le premier volet d'une série

Pour les plus friands de réinterprétations,  sachez que la compilation Cold Chilling - collectif d'artistes créé pour l'occasion - est le premier volet d'une série. On s'attend donc à d'autres essais de la même trempe, que vous pouvez guetter sur leur page Facebook. À quand une adaptation de Notorious B.I.G. version EDM ? On vous laisse méditer la question sur cette reprise du défunt New Yorkais, par le beatmaker Phoniks.

Via - l’œil avisé du Torrefacteur