JE RECHERCHE
Edelweiss, le rap florissant et parfumé de Fixpen Sill

Edelweiss, le rap florissant et parfumé de Fixpen Sill

Le duo Fixpen Sill parfume le rap français en vaporisant Edelweiss. Ce nouvel album arrive comme une fleur avant le week-end. Un véritable joyau pour les amateurs de hip hop. 

Après une annonce datant d'il y a deux ans, Vidji et Kéroué du duo Fixpen Sill sortent enfin leur album. Il faut dire que leur dernier projet en date, le maxi target="_blank">On verra plus tard, laisse deviner un certain goût pour la procrastination. Mais les deux Nantais voulaient surtout attendre la fleur de l'âge pour tendre cet Edelweiss à leur fans. Et ce bouquet de 15 morceaux n'est pas prêt de faner.

Ce track éponyme en ouverture de l'album donne une idée de l'objectif. Le duo a trimé dur pour forger avec minutie cette œuvre de qualité. Un travail d'orfèvre pour atteindre le beau, le rare, le succès. Malgré ce travail impeccable et sérieux, les Fixpen Sill gardent leur sens de l'humour. Après tout, c'est le fondement de la punchline :

« J'donne des cours de grammaire vous me disez merci »

Vidji dans Tel Quel

Tout comme les rimes luxuriantes, chaque détail du projet est soigné. Et comme on est jamais mieux servi que par soi même, Vidji et Kérouré limitent au maximum les apparitions extérieures. L'un des deux rappeurs a d'ailleurs réalisé 13 des 15 instrumentales derrière le pseudonyme de Stratega. Le duo délègue seulement l'univers visuel, à l'instar du clip de « Tel Quel », réalisé par Piotr Lebryk. L'histoire d'un enfoiré à qui tout sourit, dans un « très-court-métrage » à la fois amusant et issu d'une vraie réflexion sur la morale.

Mais le grand atout de Fixpen Sill, c'est la polyvalence. Ce projet explore les styles de rap en long en large et en travers. D'abord le rap old school bien maitrisé, à l'instar des deux extraits ci-dessus. Ensuite, cet univers alternatif, décalé, qu'on retrouve sur « ma fête » ou encore « hobo ». Enfin, des instrumentales plus actuelles, style trap, parfaitement maîtrisées. Ce featuring avec Nekfeu, qui vient clôturer l'album, fait partie de ces morceaux assez nouveaux dans l'univers de Fixpen Sill. Un flow diluvien pour arroser une dernière fois ce fameux Edelweiss, fleur d'altitude si rare et convoitée.

Vous pouvez cueillir Edelweiss ICI.

Photo : © Kevin Jordan