Music par Gaspard Labadens 02.02.2016

Octave One squatte la philharmonie de Zurich

Le duo fraternel Octave One a encore frappé. Seize ans après la sortie de leur tube « Black Water », les frères Burden sont de retour pour un live du futur !

Kink, Portable ou encore Fakear utilisent les machines comme de véritables instruments. Petit à petit, ces gadgets poussent un peu plus la musique vers le futurisme. Mais le véritable avenir du genre  électronique ne se cache-t-il pas en réalité derrière un retour à l’acoustique ? Voire mieux, derrière une subtile association entre la technologie et les instruments traditionnels ? Et bien la petite prouesse de Octave One à l’orchestre Philharmonique de Zurich est un essai de ce genre. Quoi de mieux pour réunir les clubbers d’aujourd’hui avec le troisième âge ?


Une idée qui rend la techno plus accessible, plus fédératrice. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un artiste sollicite un orchestre pour jouer de la musique contemporaine. L’une des tentatives les plus spectaculaires du genre est l’oeuvre de Jimek. Le Polonais a écrit des versions orchestrales de 30 classiques de l’histoire du Hip Hop, histoire qu’il revisite dans une vidéo de 10 minutes.