JE RECHERCHE
Ils lévitent autour de Fakear

Ils lévitent autour de Fakear

Au delà de ses talents artistiques, Fakear a créé un véritable univers que bon nombre de producteurs tentent de s'accaparer. A la décharge des « Fakear bis », l'électronique Flumeuse du caennais a aussi ses sources, à l'instar de target="_blank">Bonobo

Le normand Fakear est une des figures qui incarne le renouveau de la scène electro-chill française. Ce statut attire forcément les convoitises, et ce jusque outre-Atlantique. On appellera ces petits envieux « les Fake Fakear». Derrière ce surnom réducteur se cachent des jeunes pousses plus que prometteuses et des briscards confirmés, tous pétris de talent.

La touche « downtempo » : The Geek x Vrv

Il y a un an, le duo francilien The Geek x VrV se retrouvait aux côtés de Fakear sur l'EP Pola de Jabberwocky. Trois mois plus tard, Axel et Vincent sortaient « Waves », un morceau qu'on pourrait baptiser « le track post-rencontre avec Fakear » (en exagérant un peu). En revanche, l'idée du clip de « Waves » est totalement inédite. Une vidéo participative dont le concept est de reprendre les commentaires target="_blank">Soundcloud en images. Cet enchainement visuel inédit reste fidèle à la particularité de la plateforme : le commentaire en temps réel. Ce projet novateur est réalisé de belle manière par KILLDEATH x BCKSTG.

Les samples orientaux : Imagined Herbal Flows

On sentait dès les premiers morceaux de Fakear une influence asiatique spéciale et novatrice, ce qui lève le voile sur son judicieux pseudonyme. Un exemple des plus explicites : «  target="_blank">Morning in Japan » (2013). Un Européen qui s'inspire de sonorités si exotiques était fatalement destiné à s'exporter au delà des frontières de l'hexagone. Les deux gros points communs entre target="_blank">Imagined Herbal Flows et notre frenchy : les influences Bonobo et Hip Hop. À une différence près pour ce dernier genre musical : Flying Lotus pour Fakear et Nujabes pour Imagined Herbal Flows.

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">

L'art de distiller le chill : Petit Biscuit

Le rouennais target="_blank">Petit Biscuit est si précoce que l'argument de l'âge ne serait pas valable. Alors en quoi Mehdi Benjelloun, déjà des millions de vues sur Soundcloud, peut-il s'inspirer d'un type qui vous fait gigoter comme des serpents en festivals (vous l'avez ?) ? La douceur des percussions et l'usage minutieux des samples vocaux font sans doute partie des attributs empruntés par Petit Biscuit à son ainé. Difficile de ne pas craquer sous le charme de cette graine de génie.

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">

l'homologue anglais : Mura Masa

Entre Fakear et le britannique &color=00aabb&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false"> target="_blank">Mura Masa, la manche est une sorte d'axe de symétrie. En découvrant le pot aux roses, les deux producteurs ont dû se remettre un morceau de M et se demander : « Qui De Nous Deux » ? Pas besoin de chercher bien loin pour savoir  qui inspire l'autre. Fakear est l'aîné de &color=00aabb&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false"> target="_blank">Mura Masa, qui a en sus fait ses débuts officiels dans la musique un an après le Français. Sorry les rosbeefs, mais c'est nous les avant-gardistes.

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">

En définitive, toutes ces hypothèses, fondées néanmoins sur des ressemblances indéniables, n'en restent pas moins des hypothèses. Difficile de pénétrer le cerveau d'un artiste pour y déceler une influence contemporaine. Une chose est sûre cependant : des artistes et sonorités proches de Fakear, vous en trouverez des centaines. Pour ce qui est de faire du Fakear, lui seul en est capable. Et un producteur inimitable avec beaucoup d'homologues qui lui ressemblent, c'est quoi ? Un avant-gardiste, voire un genre à lui tout seul.

Crédit photo - Laurene Berchoteau