Music par Gaspard Labadens 28.01.2016

A$AP Rocky, ni une ni deux, balance 3 featurings vertigineux

A$AP Rocky en surchauffe laisse échapper trois nouveaux featurings. Après No More Parties In LA, la playlist des indispensables de Janvier vient de gonfler. 

A$AP Rocky est sur tous les fronts. Le New Yorkais a récemment distillé 3 nouveaux morceaux, chaque sortie ayant son petit invité. Entouré de Drake, Pharell ou encore Juicy J, c’est à se demander si le dénommé Rakim Mayers ne serait pas devenu LE rappeur élitiste. Bah oui, on aimerait aussi faire des découvertes, voir à ses côtés de nouvelles ganaches se battre pour une place dans cette jungle qu’est le Rap Game. Et bien non, pour le moment, A$AP Rocky a plutôt la folie des grandeurs et des grosses pointures tout en restant fidèle à son crew de coeur : le collectif A$AP Mob.



Mais tout compte fait, en jetant une oreille à ce petit trio flambant neuf, on se dit qu’il n’a pas forcément tort. Surtout à l’écoute de son remix de « Wu-Tang Forever », qui donne une seconde vie à cette track de 2013. Enfin bon, 3 ans pour sortir un remix, pour un mec qui s’appelle « ASAP », c’est le comble.

Une générosité sans limite. D’ailleurs, on a beau dire que quand on aime on ne compte pas, voila la 4ème bonne surprise de la journée avec le clip de « JD ». Et vous savez ce qu’il se passe quand A$AP Rocky dévoile un visuel avec des initiales (cf. « LSD »)