Music par Antony Milanesi 28.01.2016

LIFE : la nouvelle épopée rock

Les préceptes de LIFE rendent invincibles. Leur tube absolu « Popular Music » vaccine toute l’Angleterre.

L’hymne à la vie « Popular Music » chambarde à chaque écoute. Voici LIFE, quartette de rock anglais gavé au punk rangé des voitures, des lads qui viennent pour tout casser, et recommencer.

Vingt-quatre heures après sa sortie, le single passait déjà sur Radio 1 et BBC 6 Music. LIFE existe depuis quelques années mais n’a cumulé que 2000 fans Facebook et 500 guetteurs sur Soundcloud. Avec leurs blases étranges, les frangins Mez et Mick (chant et guitare) et leurs bros Loz (basse) et Stew (batterie) s’apprêtent à négocier un virage précipité.

Avant « Popular Music », le rockband défendait nerveusement son premier EP essoré I KNEW I WAS A RAT depuis plusieurs mois tristes. Surgit alors Steve Lamacq alias Lammo : DJ et animateur star de la très respectée radio BBC 6 Music, aux commandes d’un show de musique indépendante autoproclamé «le plus influent du Royaume-Uni». Groupies à l’extrême du bonhomme, les quatre siphonnés de LIFE confessent leur onanisme sur Facebook.

Le coup de pouce de Lammo attire l’œil des chercheurs d’or. LIFE est programmé dans la foulée pour 5 dates en 5 jours à travers tout le pays. Le groupe s’est fait embarquer par The Independant Venue Week, un collectif de poids qui organise chaque année une semaine de live monstrueux, du 25 au 29 janvier, dans toute l’Angleterre. En route : de Leeds à Leicester en passant par Hull, ville dévastée des Midlands, éhontément nommée cité britannique de la culture pour 2017, d’où LIFE tente de réchapper, vingtaine oblige.

Reste à savoir qLIFEcouv2uelle vie LIFE se choisira. Punk ? Rock ? L’attirail punk des débuts est déjà largement bidouillé. Le groupe pourrait bientôt rouler comme une machine brit-rock grâce à Nick Hodgson, le batteur de Kaiser Chiefs qui conseille beaucoup les loustics. Seule certitude, ils dilueront le punk-rock qui coule dans leurs veines de britishs. « Si tu te cantonnes à un seul genre, tu limites ton potentiel. Nous on a grandi en écoutant beaucoup de musique punk uniquement parce que notre père était dans un groupe de new wave et qu’il avait une grosse collection d’albums. On a quand même besoin d’écouter beaucoup d’autres types de sons.» avouaient-ils en 2014. Au tour de Mez et Mick donc, de créer leur légende fraternelle pour résonner avec Oasis ou le couple Barât-Doherty des Libertines, et l’affaire sera dans le sac.
D’ici là les brothers écrivent les paroles de LIFE ensemble en citant les poètes américains Bukowski, Ferlinghetti. Ils ajoutent le ressassé Jack Kerouac mais pour le coup, Sur la route, ils sont déjà loin.