JE RECHERCHE
Orgie entre collègues et oiseaux morts : une berceuse selon Father John Misty

Orgie entre collègues et oiseaux morts : une berceuse selon Father John Misty

Le chanteur a rendu public un morceau inédit, d'abord censuré par la télé américaine.

Father John Misty adore chanter le vicieux en douceur. Dans son dernier album I Love You, Honeybear, ses histoires d'amour semblaient incapables de se dérouler tendrement, toujours rattrapées par le cynisme et l'humour noir du chanteur américain. Alors quand une émission de télé lui demande une berceuse, le père Jean la transforme en cauchemar sale et macabre.


"Maybe, Sweet One, You Won't Have Nightmares" souhaite bonne nuit en dessinant une succession de scènes surréalistes sans lien entre elles, passant d'un pénis qui se détache à des cadavres d'oiseaux qui s'empilent. L'exercice n'est pas sans rappeler les tableaux absurdes de Bob Dylan période Blonde On Blonde. Mais la fameuse émission américaine The Late Show With Stephen Colbert n'a semble-t-il pas apprécié la blague, la chanson ayant été écartée du talk-show. C'est donc sur target="_blank">Soundcloud que l'ex-batteur des Fleet Foxes l'a postée, sûrement satisfait à l'idée de dégoûter ceux qui attendaient une vraie berceuse comme il faut.

On aurait pourtant dû s'en douter : les draps du lit sur lequel s'ouvre I Love You, Honeybear étaient décrits comme souillés de "mascara, sang, cendrier et sperme". Pas très calmes ses nuits.