JE RECHERCHE
Tom Misch cajole la nuit avec "Never Moved"

Tom Misch cajole la nuit avec "Never Moved"

Un beat de target="_blank">Tom Misch, c'est un sas de décompression qui tombe toujours à point nommé. Le très doux «Never Moved» cajole la nuit et dit du jeune compositeur qu'il saura nous éviter de faire des vieux os.


Sans doute parce qu'il sait jouer de la guitare avec brio, le beatmaker londonien esquive les travers monocordes et prouve, à seulement 20 ans, qu'il convoite une belle maturité électronique, comme en témoigne sa dernière Beat Tape sobrement intitulée target="_blank">Beat Tape 2. On vous met aussi le lien Bandcamp où se cache une édition «Extended» avec 8 tracks en plus à se mettre sous la dent (pas sûr que vous l'auriez découvert sans nous...). Et pour en revenir a «Never Moved», ceux qui préfèrent les morceaux parés de voix aux instrumentales nues (question de pudeur donc), sachez que le mélomane use également de son timbre, et ça passe comme une lettre à la poste. Le voici aux côtés de target="_blank">Carmody sur leur dernier EP commun : target="_blank">Out To Sea.

Le succès de Tom Misch tient donc du mélange entre acoustique et électronique. En un mot : de l'éclectisme. Seule ombre au tableau, l'Anglais, un peu snobinard, a longtemps précisé sur son Soundcloud être «désintéressé par des featurings avec des rappeurs». Heureusement dans ce monde la musique prend encore le dessus et target="_blank">Loyle Carner, entre autres, ont su lui ouvrir l'esprit (cf. «Nightgowns» ci-dessus).