JE RECHERCHE
Meek Mill n’arrive toujours pas à clasher Drake proprement

Meek Mill n’arrive toujours pas à clasher Drake proprement

Meek Mill n’est pas du genre à apprendre de ses défaites apparemment.

Alors que le rap game de 2015 avait été marqué par le clash par freestyles interposés entre Drake et le rappeur de Philadelphie, ce dernier a décidé ce week-end de revenir à la charge. Et de se tirer une balle dans le pied par la même occasion.


« I’m Da Plug », issu d’un nouvel EP&color=00aabb&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false"> surprise de quatre titres, reprend le beat d’une des collab entre Drake et Future. But avoué : montrer que sur une même instru, Meek Mill est capable de faire mieux que la star de Toronto. Niveau flow et agressivité, rien à dire, Meek Mill sait jouer le dur. Par contre niveau clash, Robert Rihmeek Williams nous ramène aux vieilles années lycée. Peut-être croit-il encore qu’il a à faire avec le Drake de Degrassi ?

De manière trop évidente, le freestyle débute en remémorant l’aide fournie à Drake par des paroliers extérieurs (« You ain’t really write it, I’m like who’s your stuntman ? »). Oui, Drake n’écrit pas tous ses tubes, mais tout le monde s’en balance au final. La rivalité avait d’ailleurs commencé en juillet dernier par un tweet de Meek Mill sur le sujet, refusant d'être comparé à un gars qui  « n’écrit même pas ses propres rap ».

Le copain de Nicky Minaj fait également référence à « Started From The Bottom » et le « Back To Back » qui avait mis Meek Mill à terre l’année dernière. Sans grande imagination : « We really started from the bottom, unlike them niggas ».


Le pire est gardé pour la fin. Pour une raison que lui seul doit connaître, Meek Mill croit encore que Drake est amoureux de sa copine. Il se vante donc de l’avoir, lui, « sur son canapé » quand Drake ne fait qu’en rêver. Meek Mill peut essayer autant qu’il veut, ça reste compliqué d’imaginer Drake comme frustré sexuellement. Sans rien enlever aux qualités de Nicky.

Tirons tout de même un coup de chapeau au seul artiste incapable de se montrer plus viril que le rappeur le plus doux du game.