Music par Nora 13.01.2016

Les cinq nouveautés audios du CES 2016

Chaque année, le Consumer Electronics Show, souvent abrégé en CES, fait rêver les passionnés d’innovation technologique. Comme souvent, les audiophiles sont particulièrement gâtés avec de nouveaux produits particulièrement prometteurs. Le choix était compliqué mais Greenroom a choisi de vous présenter cinq des prochaines grandes vedettes des magasins spécialisés. 

 Photon, la platine lumineuse de Ion 

ionokk

Avec la platine Photon, Ion vise principalement ceux qui veulent un bel objet à exposer. En effet, vendue au prix de 100 $, cette platine d’entrée de gamme ne révolutionnera pas votre expérience d’écoute. Pour autant, elle a un sacré look – les halos lumineux réagissent au beat – et devrait se vendre comme des petits pains.

Sony à l’assaut des amateurs de galettes

sonyok

Toujours dans la catégorie platine, Sony s’est fait remarqué en proposant un nouveau modèle : la PS-HX500. Ici, on place la barre très haute en incluant notamment la possibilité de ripper les disques vers le format haute résolution DSD, soit ce qui se fait de mieux en terme de hi-fi, mais vous pourrez également les ripper en format WAV. De plus, la platine dispose d’un bras de lecture de nouvelle conception pour permettre une agréable balance stéréo. Annoncée à un prix avoisinant les 500 euros, la PS-HX500 séduira sans aucun doute les audiophiles.

Izzy, le multi-room selon Philips

Capture d’écran 2016-01-13 à 15.35.30

Depuis quelques années, Sonos est une référence en matière de multi-room. Ce terme qu’on entend de plus en plus est utilisé pour décrire la possibilité de diffuser sans fil de la musique dans la pièce de votre choix équipée au préalable d’une enceinte. Philips semble vouloir se faire une place au sein de ce marché en plein essor avec sa nouvelle gamme Izzy. Elle se compose de quatre modèles d’enceintes allant du modèle avec deux haut-parleurs à l’enceinte colonne équipée d’un lecteur de CD, d’une radio FM et d’un port USB. Pour le moment, seul deux modèles sont commercialisés, à 129 € et 279 € pour la version avec CD, mais la gamme complète sera disponible dès mai prochain.

Audio-Technica étoffe son offre de casque

Audio-Technica n’a plus besoin de faire ses preuves en matière de casques. Mais cela ne les empêche pas de rafraîchir leur gamme ! Ainsi, pour les petites bourses, les Japonais sortent l’ATH-SR5 avec coussinets isolants à mémoire de forme, son présenté comme « haute résolution », câble détachable et version Blue-Tooth allant jusqu’à 38 heures d’autonomie… Le tout pour 139 euros ou 199 euros pour la version sans fil – en photo ci-dessous. Pour une encore meilleure qualité, il faudra se tourner vers le MSR7NC (les propriétaires du MSR7 déjà existant reconnaîtront son petit frère), disponible en février ou mars à 329 euros.

08299506-photo-ath-sr5-et-sr5bt

Et enfin, pour les amateurs de casques à garder tranquillement à la maison (les bestioles sont assez grosses), Audio-Technica va sortir courant janvier quatre nouveaux appareils, de 160 à 740 euros. Nommés A550Z, A990Z, A1000Z et A2000Z (on comprend pourquoi Beats se vend si bien malgré une mauvaise réputation : le nom est bien plus facile à retenir que ces codes !), ils seront composés de plus ou moins d’aluminium voire de titane pour le plus cher, un arceau suspendu avec coussinets pour le haut de la tête et une attention toute particulière portée aux graves… Bref, du haut-de-gamme à garder bien au chaud.

audio technica ces

Sennheiser lance sa marque de son 3D

ambeo1Le son 3D, ou son binaural, a quelque chose de fascinant, et ce n’est pas nouveau : que ce soit pour un morceau de Max Cooper ou dans un jeu vidéo, pouvoir entendre au casque une musique comme si elle était jouée devant nous est magique, le son arrivant de tous les côtés. Sennheiser l’a bien compris et a annoncé la création d’Ambeo. Sous ce nom seront commercialisés plusieurs produits et logiciels ayant rapport avec le son binaural, comme un micro prévu pour le troisième trimestre 2016 – il capturera le son de tous les côtés, pour des enregistrements plus réalistes. La marque allemande a également créé Venue Modeling, un plug-in imitant les conditions audio de différentes salles et clubs – de quoi préparer un concert en fonction de l’endroit où il sera donné. Plus de « mais c’est le son de la salle qui rendait mal » comme excuse !

Clémence Meunier & Nora Djaouat