JE RECHERCHE
"God Is Gangsta", Kendrick Lamar dévoile deux clips pour le prix d'un !

"God Is Gangsta", Kendrick Lamar dévoile deux clips pour le prix d'un !

 Kendrick Lamar frappe un grand coup en dévoilant non pas un mais deux nouveaux clip dans cette vidéo intitulée "God Is Gangsta". 

Le talentueux Kendrick Lamar a été sous le feu des projecteurs tout au long de l'année 2015. D'abord, avec l'excellent To Pimp A Butterly, son troisième album sorti en mars, il s'imposait comme le rappeur de sa génération. Sur ce nouveau long-format, il en a étonné plus d'un en s'éloignant des prods tonitruantes pour flirter ouvertement avec le jazz comme Outkast quelques années auparavant. Pour autant, il a su rester authentique et Kendrick ne s'est pas encore détaché de l'image de celui qui scandait "Bitch, Don't Kill My Vibe" dans une limousine il y a quelques années. Mais il a tout de même beaucoup mûri, et il s'est mis en tête de faire évoluer son rap pour proposer de nouvelles choses.

Il y a quelques mois, il nous surprenait (encore une fois) dans une performance à couper le souffle où il était accompagné par l'Orchestre National des USA. Aussi, il y a eu toute une flopée de clips réussis, du génial "King Kunta" au plus loufoque "For Free" en passant par le curieux "Alright". Alors qu'on pensait en avoir eu pour notre compte en 2015, le kid de Compton a encore frappé avec deux clips pour le prix d'un !

De tout l'album, le morceau "u" est certainement le plus poignant et le plus intense. Sur les images choisies pour l'illustrer, on retrouve Kendrick Lamar dans un état second qui déverse son flow avec une hargne terrible. Cette partie remarquable a été réalisée par Jack Begert déjà derrière le clip du titre "For Free". "For Sale", l'autre chanson mise en scène dans cette vidéo, s'habille de l'atmosphère tamisée du Silencio, le club parisien de David Lynch. Filmée par le collectif PANAMÆRA, cette vidéo est elle aussi très belle et accompagne en douceur les paroles du rappeur apaisé. Kendrick Lamar ne pouvait pas mieux terminer 2015.