JE RECHERCHE
5 séries arrêtées bien trop tôt

5 séries arrêtées bien trop tôt

Dans la jungle des séries quelques unes n'auront pas duré très longtemps, et c'est bien dommage. Greenroom vous en présente 5 qui auraient mérité d'autres saisons. 

En plein dans la pause hivernale des séries US, on s'est remis en quête pour trouver de quoi satisfaire notre boulimie. Un ami nous conseille How To Make It In America et la série a l'air vraiment sympa. On commence à regarder la saison une, on accroche pas mal, et on finit par dévorer la saison deux dans la foulée. Mais là, c'est le drame...il n'y a pas d'autres saisons ! Par manque d'audience ou par simple envie de consacrer du budget à un nouveau projet - quitte à en enterrer un autre - les studios ont parfois laissé certaines séries au stade d'embryon prometteur.

How To Make It In America

Années de diffusion : 2010 - 2011

Le pitch ? Deux copains New-Yorkais veulent vivre le rêve américain et décident de se lancer dans la mode en lançant une ligne de vêtements baptisée Crisp. C'est fun, c'est frais et puis c'est New-York ! On y trouve même Kid Cudi qui joue un second rôle. La série a de nombreux adeptes qui se plaignent encore aujourd'hui de son arrêt, mais ça n'a pas suffit à convaincre les producteurs de lui accorder une troisième saison.

Le plus : la superbe B.O, qui comprend d'ailleurs des titres de Quantic, A Tribe Called Quest, Phoenix et même Hot Chip !

Profit

Année de diffusion : 1997

Le pitch ? Jim Profit, nouvel employé de la multinationale Gracen & Gracen, a beaucoup d'ambition et entend bien grimper les échelons rapidement. Il a les dents très longues et n'hésitera pas à évincer un à un ses collègues. Malheureusement, on n'aura pas l'occasion de voir la totalité de son plan machiavélique en action puisque la série s'arrêtera après seulement 8 épisodes.

Le plus : la psychologie un peu trouble de Jim. Il habite dans un superbe appart' mais dort chaque nuit dans une boîte en carton...

Freaks and Geeks  

Années de diffusion : 1999 - 2000

Le pitch ? La vie d'adolescents du lycée de McKinley, entre les freaks d'un côté et les geeks de l'autre. Les uns aiment le sport et les autres sont plus branchés science fiction, mais on rigole beaucoup avec toute cette bande de jeunes.

Le plus : un casting 3 étoiles avec James Franco, Seth Rogen, Jason Segel, et Shia LaBeouf.

Dollhouse

Années de diffusion : 2009 - 2010

Le pitch ? Dans un futur proche, le centre « dollhouse » abrite des personnes dont la mémoire et la conscience ont été effacées. Leurs corps, dans lesquels on télécharge temporairement une personnalité, sont à louer pour des missions diverses et variées. Tout allait bien jusqu'à l'arrivée d'Echo qui va peu à peu développer une conscience propre et mener la révolution des poupées.

Le plus : Crée par Joss Whedon, on y retrouve quelques uns des thèmes fétiches du réalisateur et scénariste, notamment celui de la femme qui prend le pouvoir. On voit comment Echo va se construire une personnalité faite de bribes des personnalités qu'on lui a implantées. C'est-à-dire comment une femme se révolte, malgré la coercition physique et mentale qui s'exerce sur elle. Et puis, c'est toujours un plaisir de retrouver « Faith »(Eliza Dushku) à l'écran.

Pushing Daisies


Années de diffusion : 2007 - 2009

Le pitch ? Par un simple toucher Ned peut ramener à la vie les morts mais, s'ils les touchent une seconde fois, il la leur reprend aussitôt. Ce don surnaturel n'est pas forcément un cadeau, d'autant plus qu'il le mettra dans une situation délicate avec son grand amour de jeunesse.

Le plus : le pilote de la série a été réalisé par Barry Sonnenfeld, notamment connu pour les films La Famille Addams et Men In Black.