JE RECHERCHE
France Culture dresse les points cardinaux de l'électro française

France Culture dresse les points cardinaux de l'électro française

France Culture a dressé les points cardinaux de l'électro française en quatre volets à écouter sans plus tarder. 

On ne le dira jamais assez mais Paris n'est pas la seule ville à avoir une culture de la musique électronique foisonnante. France Culture, radio émérite qui se distingue par des émissions thématiques intéressantes et enrichies d'anecdotes, a décidé de remettre les choses à leurs places. Pour ce faire, la radio a fait appel à Benoît Sabatier, journaliste reconnu et auteur de deux ouvrages sur la culture jeune et le rock. En dressant les points cardinaux de l'électro française, Benoît révèle  ce que certains avaient oublié et ce que d'autres ignoraient encore.

Le premier volet se consacre à la french touch née à Versailles avec l'intervention de Nicolas Godin du groupe Air. Pour le second épisode, Benoît Sabatier s'intéresse plus particulièrement au Queen et au Pulp, deux clubs parisiens mythiques. Dans cette émission, on découvre d'ailleurs une date clé de la musique électronique française : le mercredi 2 octobre 1996. Ce soir là, au Queen, a eu lieu la première soirée Respect avec "Daft Punk qui n'a pas encore sorti d'album mais dont tout l'underground électronique parle". Le troisième volet nous fait quitter Paris pour la région Rhône-Alpes, histoire de redonner ses titres de noblesse à Lyon et ses alentours. En effet, d'importants producteurs viennent de cette région, comme The Hacker, Miss Kittin, Agoria ou encore le plus excentrique Koudlam. Pour conclure cette épopée à travers les points cardinaux de l'électro française, Benoît marque un arrêt final par le Rex Club en compagnie de Christophe Monier, l'une des deux têtes pensantes de The Micronauts. Si vous avez quatre heures pour parfaire votre connaissance de la musique électronique française, ces quatre volets seront vos meilleurs alliés.