Music par Nora 02.12.2015

Rødhåd nous gâte avec des extraits de son prochain EP

De la techno bien grasse dès le matin ? C’est Rødhåd qui régale en proposant l’écoute d’extraits de son prochain EP à paraître sur Dystopian. 

Devant un set de Rødhåd, il n’est pas rare de s’imaginer en pleine excursion dans les terres nordiques tant le berlinois ressemble à un viking. Pourtant, sa musique explore des ambiances spatiales loin de l’atmosphère du Valhala. Et oui, notre Allemand tape plutôt du côté des séquenceurs et synthétiseurs que de la corne de bovin.  Dessinateur de croquis d’architecture et maître d’une techno qui fait vibrer, Rødhåd étonne par sa percée fulgurante. Dès 2009, il écume les clubs de Berlin, se faisait petit à petit une place dans la scène techno et devenant l’un des noms les plus attendus en festivals. En 2012, déjà bien installé,  il se lance un nouveau pari : celui de fonder un label. C’est avec son ami Recondite qu’il fonde Dystopian qui deviendra une valeur sûre de la techno en seulement trois ans. Cette année, Rødhåd sortait l’EP Kinder Der Ringwelt et il livrera un successeur du nom de Söhne Der Erde dans une poignée de semaineGénéreux comme il est, le producteur vous propose d’écouter des extraits de ce nouveau disque.


Après l’écoute des extraits, il apparaît comme évident que le producteur a une fois de plus été loin dans son approche des textures, ne se laissant pas aller à de la techno facile sans relief. Comme sur l’EP Blindness sorti en 2012, il a fait appel à Sara Clarke pour enregistrer quelques voix sur le morceau ambient « Verhängnisvolle Nebel ». Cet EP de quatre titres sortira en décembre et très certainement à temps pour que vous puissiez l’offrir à vos plus proches amis à Noël.