Music par Clémence Meunier 27.11.2015

Pur hip-hop en exclu : Chinese Man et Tumi en session live

Le trio marseillais Chinese Man s’est associé au rappeur sud-africain Tumi pour une session live sur Findspire. Longue vie au hip-hop oldschool !

Quatre dates complètes au Trianon, d’affilée : après plus de dix ans d’existence, Chinese Man continue à enchanter les amateurs de beatmaking et de samples, dans la pure veine du hip-hop classique, celui fabriqué par des MCs charismatiques et des producteurs-artisans. C’est exactement la recette utilisée pour The Journey, leur album sorti fin octobre, où le trio marseillais s’accompagne de Tumi, rappeur venu tout droit d’Afrique du Sud. Les quatre se sont rencontrés en 2010, à Solidays. Quelques collaborations ont suivi, mais un passage à la Réunion les a réunis (ça ne s’invente pas) autour d’une idée plus ambitieuse : faire cet album commun.

On les redécouvre aujourd’hui dans une excellente session live mise en place par Findspire – pour les curieux, les Hyphen Hyphen se sont également prêtés à l’exercice. « Jungle Boogie », « Ronin » (peut-être notre préférée, rythmée, citant l’histoire des 47 rōnin chère à Keanu Reeves et aux punchlines – « warriors without a war / soldiers without a cause » - compréhensibles même par les moins anglophones) et « Pills For Your Ills » sont entrecoupées par des interviews plutôt intéressantes, où Tumi parle de la scène hip-hop actuelle et du retour au oldschool. Un quart d’heure de bonne musique, de good vibes et d’informations : on n’en demande pas plus.

Pour écouter The Journey en entier, c’est juste ici.