Music par Nora 26.11.2015

La découverte du jour : Jack Garratt, douceur anglaise

Jack Garratt, jeune Londonien multi-instrumentiste, devrait vous séduire avec sa douce voix et sa présence pénétrante. 

Seul, dans la pénombre d’une salle légèrement éclairée, Jack Garatt annonce qu’il va jouer le morceau « The Love You’re Given ». Dès lors, on s’attend à voir un énième sosie de Chet Faker ou de James Blake mais le jeune Anglais s’éloigne rapidement des deux prodiges avec une présence singulière et une maîtrise des instruments quasiment parfaite. Sur scène, celui que l’on aurait pu croire timide ne se cache pas derrière sa longue barbe mais il se révèle au contraire plein d’entrain pour rendre chacune de ses chansons encore plus agréables que la précédente.

Ce multi-intrumentaliste sait séduire son public dans des lives puissants où il se livre sans concession, souvent derrière un synthé, un pad et parfois même une guitare. Véritable phénomène outre-manche et outre-atlantique, il lui a fallu un peu plus de temps avant de se faire une place dans le coeur des Français. Mais son récent concert à la Cigale dans le cadre du festival Les inRocKs le présentait comme la révélation à suivre au cours des prochains mois avec la sortie très attendue de son premier album prévu pour le 18 février 2016. Phase contiendra les titres « The Love You’re Given » et « Chemical » précédemment dévoilés sur des EPs mais également le récent single « Weathered ».