JE RECHERCHE
Nos cinq albums de l'année

Nos cinq albums de l'année

2015 se termine bientôt. L'occasion pour la rédac' de Greenroom de fouiller dans ses bacs pour élire les cinq meilleurs albums de l'année... Tout en subjectivité, bien sûr. 

The Shoes : magnifique rattrapage

De l’implacable "Drifted" au subtil "Submarine", ce deuxième album de Guillaume Brière et Benjamin Lebeau a bien failli être un échec. Mais après un premier concert de présentation de l'album et les critiques négatives qui ont suivi, les deux Rémois ont transformé leur disque. Ils ont bien fait : Chemicals envoie autant qu'il apaise, pop autant qu'électronique, et se compose de quasi-intégralement de singles et autres potentiels tubes. Respect.

Chemicals, sorti le 25 septembre (Green United Music)

Le retour en force des Chemical Brothers

Ed Simons et Tom Rowlands, les deux (faux) frères chimiques, ont montré qu’ils étaient encore au top avec Born In The Echoes, un album turbulent où les tubes s’enchaînent avec une fluidité très appréciable. Gros coup de coeur pour l’énervé « Just Bang » qui rappelle les grandes heures big beat.

Born In The Echoes, sorti le 17 juillet (Mercury/Universal)

Jamie xx se met à la couleur

Drôle de lubie pour un mec toujours habillé en noir que d'appeler son disque In Colour. Et pourtant, avec sa house tristoune mais bizarrement ultra dansante, Jamie xx a sorti l'une des perles arc-en-ciel de l'année. « The Rest Is Noise », « Gosh » ou « Loud Places » : autant de titre éblouissant pour un dancefloor sombre.

In Colour, sorti le 1er juin (Young Turks)

Foals invincible

On parle assez rarement de rock dans nos pages virtuelles. Mais certains groupes transcendent l'affinité que l'on a avec tel ou tel genre. C'est le cas de Foals qui, avec ce What Went Down enregistré en France, réussit à redorer en 48 minutes le blason du rock indé anglais. A écouter tout particulièrement : "Give It All", "What Went Down" ou "London Thunder".

What Went Down, sorti le 28 août (Warner)

Kendrick Lamar, le nouveau roi du rap

Le jeune prodige de Compton fait rayonner le hip hop US depuis 2010 mais l’album le plus abouti de sa courte - mais déjà bien remplie - carrière est sans conteste To Pimp A Butterfly. Avec « King Kunta », il prenait place dans un trône amplement mérité quand des titres comme «  For Free » et « I » restent en tête pour rythmer nos journées avec le flow téméraire de Kendrick Lamar.

To Pimp A Butterfly, sorti le 23 mars (Polydor/Universal)

Voilà ce qui tourne en boucle au bureau ! N'hésitez pas à nous dire en commentaires ce qui pour vous a marqué 2015.