JE RECHERCHE
M.I.A. est de retour avec "Borders"

M.I.A. est de retour avec "Borders"

... Et le résultat est plutôt bon, M.I.A. misant avec "Borders" sur le chant, les samples hip-hop et les revendications sur fond de musique exotique. Du pur M.I.A., donc ! 

On commence à connaître par cœur la recette M.I.A. : prenez une revendication politique (même si parfois, c'est vague, la Sri Lankaise s'exprimant plus largement sur son compte Twitter), de grosses basses ou carrément de la trap, ajoutez-y des sonorités indiennes et une voix reconnaissable entre mille... Et hop, vous obtenez un titre à la "Bad Girls" ou "Born Free". Mais le tout, en plus d'être efficace musicalement, a tellement l'air sincère qu'on ne peut qu'adhérer à la croisade pop de Mathangi "Maya" Arulpragasam, fille d'un activiste tamoul et réfugiée dès ses 11 ans en Angleterre. Sauf qu'au bout d'un moment, cela peut lasser. La preuve avec "Broader Than A Border", un court-métrage publié il y a peu pour mettre en image "Warriors" (extrait de l'album Matangi, sorti en 2013) et présenter l'inédit "Swords". C'est le bordel, on n'y comprends pas grand-chose, et les réguliers interludes de musique traditionnelle indienne n'aident pas à saisir une cohérence dans les morceaux.

Mais heureusement, M.I.A. sait retomber sur ses pattes. Pour teaser son prochain album (dont la date de sortie n'a pas été officiellement communiquée), la chanteuse et productrice a partagé "Borders", qui, comme son nom l'indique, parle de frontières et critique leurs politiques. Plus resserré sur une mélodie moins bordélique, moins bancal dans le chant, plus accrocheur... Pas de doute, M.I.A. a enfin trouvé son nouveau single, et on approuve.