JE RECHERCHE
Internet est formidable : le créateur de l'Amen break a finalement été payé

Internet est formidable : le créateur de l'Amen break a finalement été payé

L'arrangeur du légendaire sample Amen break a bien reçu son chèque de la part des internautes. Un peu à la bourre, il a enfin partagé la vidéo le prouvant. Retour sur une histoire qui rappelle que, tout de même, c'est beau Internet. 

L'Amen Break est partout. Chez Squarepusher, Aphex Twin, NWA... Pour résumer, toutes les sphères hip-hop, jungle ou drum & bass ont utilisé ces quatre mesures de batterie ayant un pouvoir magique : quelque soit la vitesse et les sons que l'on rajoute par dessus, le morceau sonnera bien. Pour rappel, l'Amen Break, c'est ça :

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">

Derrière le deuxième sample le plus utilisé au monde - après "Change The Beat" de Beside, selon WhoSampled - il y a évidemment un musicien : G.C. Coleman, le batteur du groupe funk-fusion The Winstons, qui a joué ces 5 secondes iconiques au milieu du morceau target="_blank">"Amen Brother". Sauf que G.C. Coleman ne touchera pas un centime grâce à ce break et meurt sans-abri, dans l'indifférence générale, en 2006. Injuste, non ? C'est ce que s'est dit Martyn Webster quand il a créé une page GoFundMe après que le présentateur de la BBC Kutski a réussi à retrouver le détenteur du copyright, Richard L. Spencer, le chanteur et saxophoniste des Winstons et surtout l'arrangeur du titre "Amen Brother" : "Si vous avez déjà écrit ou vendu de la musique contenant l'Amen break, ou même simplement aimé l'un des milliers de morceaux qui le contient, s'il vous plaît donnez pour la bonne cause : celle de la communauté de la musique rendant quelque chose à l'homme derrière ce breakbeat légendaire", écrit Martyn Webster sur la page de crowdfunding en février dernier. Le bouche-à-oreille fonctionne, et 24 000 livres seront envoyées à Richard L. Spencer en mars. Le musicien a enfin partagé sa joie sur GoFundMe en publiant une vidéo où il tient le gros chèque :

Firstly, sorry for the delay in updating this! It has taken some time to tie everything up, and to cut a long story...

Posté par The Winstons Amen Breakbeat Gesture sur mardi 10 novembre 2015

Oui, parfois, c'est beau Internet.