JE RECHERCHE
Chilly Gonzales dans le premier épisode de TAPE, websérie décalée d'Arte Concert

Chilly Gonzales dans le premier épisode de TAPE, websérie décalée d'Arte Concert

Après un teaser alléchant nous proposant de découvrir "tout ce que nous rêvions de savoir sur la musique sans jamais nous poser la question puisque qu'elle ne nous est jamais venue à l'esprit", voici, en partenariat avec Greenroom, le premier épisode de la nouvelle websérie d'Arte Concert, TAPE.

Le but du projet TAPE, une coproduction de Milgram et ARTE France, est avant tout de "rembobiner l'histoire de la musique" en remettant à l'honneur ce mythe qu'est devenu la cassette, tant par son usage que l'esthétique même de cet objet phare de la pop culture, que beaucoup d'entre nous ont rembobiné au crayon des heures durant. Il s'agit de faire découvrir une vision souterraine - parfois oubliée, souvent drôle - de l'histoire de la musique, à travers ses acteurs et détracteurs, leurs œuvres, coups de génie, caprices ou autres bizarreries.

Le premier épisode de ce nouveau format très court nous propose de découvrir en moins de trois minutes, et chronologiquement, l'étrange personnage (et in extenso l'étrange carrière) de Chilly Gonzales. De ses essais au rap un peu aléatoires quoi qu’audacieux, jusqu'à son approche plutôt inhabituelle de la musique de chambre, en passant par un record du concert le plus long de l'histoire et ses collaborations aussi nombreuses que variées, cet "entertainer" loufoque que le ridicule n'effraie jamais est souvent considéré comme un génie de la musique. TAPE propose donc en quelques minutes un aperçu bien résumé de sa carrière d'hyperactif un peu fou sur les bords.

Pianiste génial, bête de scène,  mais surtout expérimentateur de tout ce qu'il est possible de faire avec des notes et du rythme, Chilly Gonzales s'est visiblement donné comme limite celle de ne surtout pas en avoir.