JE RECHERCHE
La découverte du jour : LENPARROT, échappée feutrée

La découverte du jour : LENPARROT, échappée feutrée

Tête pensante de Rhum for Pauline et musicien pour Pégase, Romain Lallement s'offre une échapée feutrée sous le nom de LENPARROT.

Il y a quelques semaines on misait nos billes sur un groupe nantais, Rhum For Pauline, qui sortait son premier album Leaving Florida. Logique, donc, qu'on aille voir ce que son leader Romain Lallement bidouille de son côté. On n'a pas été déçu. Sous le nom de LENPARROT, l'homme à la coupe tout droit sorti du meilleur (ou du pire) des 90's a sorti un premier Ep de pop enlevée et mâtiné de R&B downtempo en mai dernier. Aquoibonism déroule en quatre titres un songwriting qui rappelle forcément la préciosité de Rhum for Pauline, mais qui prend largement ses aises du coté d'une électronique ciselée et mélancolique. LENPARROT rejoint directement la grande famille de James Blake, SOHN, et consorts.

Signé sur le trop discret Atelier Ciseaux (Calypso, Joey Fourr), LENPARROT dénote légèrement par son esthétique un peu plus polie que le reste de la sélection. Il joue pourtant au moins le jeu lo-fi au niveau du format puisque son Ep est disponible, comme le reste du catalogue du label, au format K7.


En sus d'une écriture et d'une production aérienne, et d'un certain doigté presque soul, l'été dernier LENPARROT nous prouvait l'été dernier qu'il sait décliner l'éclectisme avec classe. Il publiait en effet deux reprises au tropicalisme refroidi et convoquait d'un même élan Mac Demarco et Alain Souchon. Une certaine idée de la classe.