Music par Quentin Monville 28.10.2015

Top 5 : les histoires les plus flippantes du monde de la musique

Halloween approchant, Greenroom vous a concocté un top des 5 histoires les plus flippantes entendues dans le monde de la musique. Restera quand même à démêler le vrai du faux.

Ozzy Osbourne et une chauve-souris 

On ne peut pas faire plus Halloween ! Celui que l’on surnomme le Prince des ténèbres n’a pas volé son titre. Le 20 juillet 1982, à Des Moines dans l’Iowa, Ozzy Osbourne croquera en plein milieu du concert la tête d’une chauve-souris lancée par une fan de dix-sept ans. Le chanteur de Black Sabbath devra d’ailleurs aller se faire vacciner contre la rage à la fin du concert. Reste la controverse, qui l’oppose à sa jeune fan, pour déterminer si l’animal était vivant ou déjà mort.

Dennis Wilson et Charles Manson

Si on ne peut vraiment pas dire que les Beach Boys aient produit une musique qui appelle à la violence ou ayant un quelconque lien avec les loups garous, leur batteur Dennis Wilson s’est quand même acoquiné avec l’un des serial killers les plus flippants des Etats-Unis. En 1968, il le rencontre fortuitement et devient ami avec lui et toute la Manson’s Family, notamment en raison des talents de songwriter que Dennis Wilson trouve au gourou. Après quelques temps à traîner avec lui, le Beach Boy se rend compte de la dangerosité du type et coupe les ponts en déménageant. La série d’assassinats dont Manson été reconnu responsable auront lieu l’année suivante.

Morceau né de la collaboration avec Charles Manson 

Michael Jackson et les cercueils

Dans la série artistes hybrides, Michael Jackson détient sans aucun doute la palme. Le roi de la pop aurait d’ailleurs dormi dans un caisson à oxygène pendant un temps. Information à prendre avec des pincettes, tant il y a pu avoir de rumeurs autour de l’artiste. Reste qu’une photo de lui dormant dans le fameux cocon circule sur le net…

Marilyn Manson et ses collections flippantes

Lorsqu’on évoque Halloween et la musique, difficile de ne pas penser à Marilyn Manson tant son look, ses clips et les histoires qui circulent autour de lui peuvent donner des frissons. On laissera donc de coté ses prestations lives pour s’intéresser seulement aux objets qu’il a collectionnés. Si les lunch boxes vintage en métal passent encore, l’accumulation de prothèses médicales et de faux morceaux de corps mettent un peu plus mal à l’aise.

Elvis Presley fantôme

Le premier morceau d’Elvis qui atteindra la première place du hit parade, « Heartbreak Hotel », a été inspiré par un article de presse relatant le suicide d’un homme. Le titre sera enregistré aux studios RCA, à Nashville, qui sont depuis devenus des studios de télévision. Dans cet immeuble, il est apparemment impossible aujourd’hui de prononcer le nom du King sans que d’étranges événements surviennent…

Bonus

On vous a déniché la bande son parfaite pour votre 31 octobre. Un certain Ryan M. Todd a pondu six mixes à partir de bandes son de films d’horreur, le tout avec une large préférence pour les films italiens des années 1980. Horreur et kitsch garantis.