Spots par Colin 28.10.2015

Rennes : votre prochaine destination weekend

Rennes : votre prochaine destination weekend

Si l’on devait résumer la croyance populaire quand on touche au temps breton, il ne faudrait citer qu’un seul proverbe, venu tout droit de Brest : « Si, au bord de la mer, tu ne vois pas l’horizon, c’est qu’il pleut. Si tu vois l’horizon, c’est qu’il va pleuvoir. » De quoi refroidir les plus frileux de nos lecteurs. Et pourtant, Rennes, capitale bretonne, fait partie des « places to be » françaises pour un week-end inoubliable. Pas convaincus ? Portrait-robot d’un week-end à Rennes.

Le samedi matin

Façade de l'hôtel de ville de Rennes (France).

Vous êtes fraichement arrivés par le train du matin, et la première étape de votre voyage doit être le marché des Lices. Affichant 50 ans d’existence au compteur, c’est le point de rendez-vous de tout Rennais qui se respecte. Et surtout, surtout, l’endroit rêvé pour déguster la spécialité locale : la galette saucisse (en chantant l’hymne régional à la gloire de cette recette à succès, bien sûr). Le bon moment également pour gouter au Kouign Amann, célèbre dessert breton aux vertus diététiques reconnues.

kouignaman1

Une fois vos découvertes culinaires bien entamées, un rapide tour au marché aux livres, place Hoche, vous fait retrouver les bouquinistes, venus de Bédée et d’ailleurs. L’occasion idéale pour trouver un roman à lire dans le train du retour. Et si vous avez un peu de chance, vous pourrez dégoter quelques vinyles par-ci par-là, dans les bacs posés sur les étals des marchands.

Une pause à midi

burgerrennes

Fans de burgers, ne cherchez pas plus loin ! Dirigez-vous vers Roadside, un fast-food qui a ouvert ses portes en 2014, et dont l’affluence ne diminue pas. Pour cause, le restaurant rapide propose des burgers faits-maison, préparés avec du pain artisanal et des steaks hachés sur place. Végétariens, rassurez-vous, la préparation de haricots rouges est elle aussi mémorable. Pour accompagner le tout, le restaurant à l’ambiance US a sur sa carte des milk-shakes ou encore des cookies maison. À découvrir !

Après-midi

frippes

Rassasiés ? Très bien, il est temps de quitter votre table pour un peu de shopping ! Amateurs de « thrift shop », vous trouverez votre bonheur à quelques mètres du fast-food, avec La Friperie. Et un peu plus loin, à quelques rues à peine, entrez aussi chez Antoine et Colette, boutique de vêtements et accessoires vintage pour les hommes et les femmes. L’occasion de dénicher un Lévi’s 501, une veste en tweed ou une chemise 60’s.

Une fois vos trouvailles vestimentaires sous le bras, il n’y a plus qu’à traverser la rue pour enrichir votre collection de vinyles chez Blind Spot, disquaire-libraire où vous dégotterez une sélection de vinyles neufs et d’occasions — et pour tous les goûts, de la tropical-bass au black-métal.

À fouiller dans les bacs, vous voilà déjà bien avancé dans l’après-midi. L’heure d’aller prendre un goûter au Thabor, célèbre parc du centre-ville rennais, qui s’étend sur une dizaine d’hectares et qui sera l’endroit rêvé pour un smoothie ou pour découvrir la galerie de l’Orangerie.

vinylerennesok

Et sur la route, les insatiables fouineurs de bacs à vinyles peuvent s’arrêter chez Groove, qui a récemment ouvert ses portes, ou bien chez Rock’in Bones, véritable institution parmi les disquaires bretons — alors n’ayez pas peur d’entrer dans la petite cour qui vous mènera dans la boutique.

Hop hop hop, début de soirée !

Si vous ne jurez que par la techno pour commencer votre nuit, direction le Combi Bar ! Tenu par l’un des barmen les plus sympas de toute la Bretagne, l’échoppe à la déco 70’s programme continuellement des djs locaux et nationaux, qui viennent jouer une techno toujours très pointue. L’occasion de faire de super découvertes.

12088227_731388143671724_4695636040864686005_n

Quant à nos lecteurs un peu moins enclins à finir en club, rassurez-vous, vous trouverez des bars de nuits jusque tard. Notre conseil : Le Petit Vélo, dont le sous-sol ravira les amateurs de rock anglais et de new-wave, avec des playlists venues tout droit des 80’s.

Quand il commence à se faire tard

Et pour poursuivre les festivités, les plus mordus de clubbing se dirigeront vers l’Ubu. La salle de concert légendaire du centre de Rennes programme tous les ans des artistes connus, reconnus et méconnus, toujours finement sélectionnés. Si vous avez la chance, sautez sur une soirée Crab Cake, elles valent le détour ! Pour la petite anecdote, une fois à l’intérieur, jetez un œil à la forme de l’endroit, qui a été dessiné en forme d’oreille.

Ubu Rennes

Et pour les weekends un peu plus spéciaux

Amateurs d’aiguilles qui piquent et d’encre sous la peau, l’incontournable salon rennais est situé boulevard de Chézy, et se nomme Calavera Tattoo .Allez jeter un œil au travail de Darwin, vous nous en direz des nouvelles. Et sinon, choisissez de venir en juin : il fait soleil, et le Stade de la route de Lorient (officiellement rebaptisé « Rohazon Park » en 2015, mais pour vous fondre dans la faune locale il faudra garder son appellation canonique) accueille une convention internationale.

Et enfin, pour un weekend très (très) musical, le rendez-vous immanquable reste Les Transmusicales. Mais ça, on vous a déjà raconté pourquoi…

 

photos: Sylvain Naudin  / objectif 77