Music par Nora 28.10.2015

A-Trak livre un puissant mix nostalgique

Le Canadien A-Trak s’illustre dans un mix où il dévoile ses morceaux préférés de la période musicale entre 2007 et 2009.

A-Trak, Alain Macklovitch de son vrai nom, est un surdoué des platines comme on en croise rarement. Il a raflé son premier prix au DMC à l’âge de 15 ans et est par la suite devenu une valeur sûre dans le monde de la musique électronique. Dès ses débuts, il s’est illustré avec une grande influence hip-hop qui l’amena d’ailleurs à se produire lors des lives et autres shows de Kanye West en 2004. Frère de Dave One, du duo Chromeo, il partagea avec lui la tête du label Audio Research Records de 1997 à 2003 avant de fonder Fool’s Gold Records avec son ami Nick Catchdubs. Aujourd’hui, le label est bien installé et dévoile de nouvelles sorties régulièrement, comme le récent EP de Rome Fortune, un rappeur prometteur que l’on retrouvera sur la scène du Pitchfork Music Festival Paris ce vendredi. A-Trak, directeur de label mais surtout producteur et DJ passionné, a décidé de passer en revue et en musique les années où l’explosion des blogs a joué un grand rôle.

Cette sélection vous surprend ? A-Trak a été pioché dans les morceaux marquants sortis entre 2007 et 2009 et il nous offre ainsi un panorama très agréable où l’on redécouvre, entres autres, « Wake Up » des Petits Pilous et « Signatune » de feu DJ Medhi remixé par Thomas Bangalter. Il explique sa démarche sur son SoundCloud : « Certains de mes morceaux préférés viennent de cette période où la musique électronique était indé, sale, distordue et en sueur (…) Un temps où les fichiers mp3 étaient de mauvaise qualité, où l’on portait des hoodies aux couleurs néons et où nous faisions des top 8 sur myspace. Cette époque a posé les fondations qui ont amené à l’explosion de la dance music qui a suivi. »