Le Techno Viking a son documentaire

Qui ne se souvient pas de ce grand gaillard allemand, digne héritier de Chuck Norris, devenu un des premiers mème d’internet ? Pour tout savoir sur le Techno Viking, c’est juste là. 

Grumpy Cat, Nyan Cat et autres Dramatic Chipmunk : dire que le mème est le nouveau moyen de communication internet, ce serait enfoncer une porte ouverte. Cela dit, le phénomène n’est pas tout à fait nouveau. Il y a huit ans déjà, un grand bonhomme musclé était repris, parodié, comparé à Chuck Norris (peut-être LE premier mème). Il se déclinait même en tee-shirts et petites culottes, souvent accompagné d’un « All Hail ». L’heureux élu ? Le Techno Viking, un danseur de la Fuck Parade berlinoise de 2000, créée par la scène techno underground allemande en réaction à la trop populaire Love Parade. Petite piqûre de rappel : cette armoire à glace a réussi, d’un seul regard autoritaire (et d’un doigt dressé resté culte), à faire partir un jeune homme qui embêtait une danseuse. Ensuite, quelqu’un lui offre une bouteille d’eau. Puis, il danse. Ça peut paraître idiot, mais le potentiel hypnotisant de la vidéo la rendra virale à partir de 2007, quand elle sera reprise par un obscur (mais visiblement populaire) site pornographique d’Amérique centrale.

Son auteur, l’artiste Matthias Fritsch, témoigne dans un documentaire inédit de cette étonnante ascension. On apprend ainsi qu’il n’avait absolument pas anticipé le potentiel de sa vidéo, et qu’au final il ne s’est pas fait beaucoup d’argent : 10 000 euros en deux ans. A titre de comparaison, la propriétaire du Grumpy Cat a déclaré avoir gagné 64 millions de livres grâce à son chat nain – soit 87 millions d’euros. Mais le Techno Viking n’a pas trop apprécié qu’on utilise son image sans son autorisation et a porté plainte contre le vidéaste, ce qui explique pourquoi sa silhouette a été effacée dans le docu ci-dessus. Comme on n’a peur de rien, on se la repasse pour la 518ème fois :