JE RECHERCHE
La découverte du jour : Rhum For Pauline, shoegaze superbe

La découverte du jour : Rhum For Pauline, shoegaze superbe

Signés sur FVTVR Records, le label de Pegase, les Rhum For Pauline ont sorti leur premier album, Leaving Florida. Une histoire qui dure. 

2011. A moins que ce ne soit 2010 ? Peu importe. Une école d'ingénieur picarde organisait son gala annuel. Quelques concerts étaient programmés. Dans une salle un peu excentrée de l'ambiance "casino", le thème de la fête, un groupe de petits jeunes ont la pop impeccable et l'énergie rock. La buée s'amasse sur les vitres, certains dansent sur le balcon alors qu'il fait affreusement froid, portés par le charisme du chanteur. Le nom, singulier, qui invite comme il exclut (à moins de s'appeler effectivement Pauline), est retenu : on gardera depuis cette fiesta en robe longue un œil curieux sur Rhum For Pauline. Voilà que les Nantais sortent leur premier album, Leaving Florida, disponible depuis le vendredi 25 septembre sur FVTVR Records, label de Pegase (qui les accompagne en live) ou Disco Anti Napoléon.

Et on n'est pas déçu. La Floride, on la quitte en effet dans cet album "cold-tropical" (même si le terme fait très prétentieux) aux accents shoegaze et psyché. Le tout n'est pas dénué d'une certaine mélancolie, palpable dans le clip de "Pan Peter".

Qu'on se rassure, on ne passe pas non plus notre temps à pleurer sur cet album, la preuve avec "Coochie" et sa bonne ligne de basse, tandis que "No Hugs" est carrément dansante. Depuis ce micro-concert devant une bande d'ingénieurs fêtant la fin de leur partiels, les Rhum For Pauline ont bien fait de prendre leur temps, de mûrir leur pop de dandys psychédéliques : ils signent peut-être le meilleur premier album de pop française de l'année.

Si vous êtes plutôt Spotify : 

Leaving Florida, disponible depuis le 25 septembre. Les Rhum For Pauline seront ce soir au Ferrailleur à Nantes, le 4 novembre au Badaboum et le 18 décembre à la Cartonnerie à Reims. Leur Facebook