JE RECHERCHE
Aurous, le nouveau "Popcorn Time" de la musique

Aurous, le nouveau "Popcorn Time" de la musique

Aurous, logiciel pirate annoncé comme le "Popcorn Time de la musique", trouvera rapidement une foule de partisans mais s'attirera les foudres de l'industrie musicale.

Depuis la fermeture du très regretté Grooveshark, les habitués s'étaient rabattus sur d'autres plateformes comme SoundCloud ou sur les géants du streaming musical proposant des formules payantes pour disposer d'un accès illimité et surtout sans pub. Mais c'était sans compter sur une troupe de développeurs qui œuvraient dans l'ombre et dans le plus grand silence sur un projet qui fera couler beaucoup d'encres. Nos compères de Torrent Freak l'ont d’ailleurs baptisé "le Popcorn Time de la musique" et, en effet, Aurous semble être la copie presque conforme de cette plateforme. Popcorn Time s'est spécialisé dans le piratage de contenu cinéma et audiovisuel mais Aurous se consacrera, lui, au  partage illégal de fichiers musicaux.

Le principe est simple:  en utilisant le protocole BitTorrent,  la plateforme récupère les différents fichiers musicaux disponibles sur internet, piochant tour à tour sur Youtube, SoundCloud mais également dans les bibliothèques de Spotify, Deezer et consort pour les redistribuer à ses utilisateurs. Le choix sera donc conséquent et les Majors, qui ont fait plier Grooveshark et s'occupe actuellement du sort de SoundCloud, devraient voir d'un très mauvais œil l'arrivée de cette plateforme redoutable. Andrew Sampson, son développeur principal, déjà connu pour être derrière la base de données musicale pirate Strike Search annonce fièrement : "Ce qui rend Aurous différent, c'est le fait de permettre aux utilisateurs de chercher la musique, sur tout le réseau BitTorrent, par le biais la même technologie utilisée pour Strike Search." Malin, il a également fait part de sa solution si la plateforme venait à fermer en annonçant que l'application serait toujours disponible.