JE RECHERCHE

VALLEY : Faces EP


VALLEY : Faces EP

Décrit par leur manager comme "deux musiciens entraînés au jazz", les frères Carreno Adrian (les boutons, à tourner/à pianoter) et Inocente (les cordes, vocales/barrés) tricotent surtout une pop dansante, frôlant plus volontiers le mid-tempo que la teck. Quelque chose approchant Phoenix ou Yacht, coloré mais pas day-glo, vintage mais pas rétro. Reflétant autant leur accent français que leur bronzage vénézulien. Et c'est bien ce qui ressort de la découverte du maxi "Faces" : moins french touch que Minitel Rose et plus lounge qu'Institubes, une touche de hip hop bien old school dans le suave de la voix et la fête rajeunit à son sens premier.

Enfantine. Primaire, comme dans « école ».

Repéré par myspace, Valley a rapidement rejoint deBonton dont il est la première sortie si l'on fait abstraction de la compile Grab bag en Février dernier où le binôme se bousculaient déjà entre Thieves Like Us, Sydney Valette et Romansson. Souvent comparé à Kitsuné pour la forte volonté visuelle de ses trois fondateurs (des sets en maillot de bain, du body painting) et leur passé de DJ sur les points chauds du globe (Vancouver, Sao Paolo !), le jeune label préfère citer DFA en exemple, le label de Tim Goldsworthy et James "LCD Soundsystem" Murphy. Si on se lassera vite des remixes de « Faces », on ne peut que s'émerveiller de ce nouvel arrivant qui a fait son trou dans la blogosphère et le bitume du 11e en moins temps qu'il n'en faut pour le twitter. Banga a Paris playa !

http://www.myspace.com/myfunnyvalley

H.P.