JE RECHERCHE
L'incroyable édition 2015 du festival Burning Man en une vidéo

L'incroyable édition 2015 du festival Burning Man en une vidéo

Vous avez manqué Burning Man cette année? Pas de problème, Vincent Rommelaere a réalisé une vidéo pour vous plonger dans l'ambiance exceptionnelle de ce festival qui prend place chaque année dans la ville éphémère de Black Rock City.

L'édition 2015 du festival Burning Man fut  celle de toutes les extravagances et proposait une fois de plus de nombreuses installations pharaoniques. Si le prix du  voyage en rebute plus d'un, les "burners" avertis savent que l'investissement financier considérable vaut amplement ces quelques jours de folie et de recueillement (oui oui c'est possible de joindre les deux à Black Rock City). Cette année, la foule de festivaliers a investi le désert du Nevada dès le 30 août et ce jusqu'au 7 septembre malgré la menace d'insectes purulents qui avaient investi le site quelques jours avant le début des festivités. Si l'on a eu aucun écho de cette invasion une fois le festival lancé, on a cependant eu de très bons retours sur son déroulement. Et parmi nos préférés, on vous dévoile aujourd'hui une vidéo dont le condensé de cette incroyable semaine devrait vous aider à faire le grand saut pour rejoindre la famille des "burners" dès l'année prochaine.

Le thème de cette édition était le Carnaval des Miroirs et cette vidéo vous invite à partir à la découverte des différentes interprétations réalisées par les participants. Que ce soit les chars psychédéliques, les lits motorisés ou les édifices éphémères souvent monumentaux, l'âme du festival est parfaitement illustrée dans ces images. De plus, on y découvre toute une palette de festivaliers et on assiste également à la crémation du Burning Man, le symbole du festival réduit en cendres concluant chaque année cette échappée extraordinaire dans le désert.

Envie de vous immiscer un peu plus dans ce festival  ? Regardez donc la vidéo ci-dessous qui dévoile le parcours d'une GoPro montée sur un drone, on serait presque jaloux !