JE RECHERCHE
"No No No" de Beirut : fanfare pop

"No No No" de Beirut : fanfare pop

Le groupe américain Beirut revient après quatre ans d'absence pour No No No, un pop aux influences variées et aux singles impeccables. Comme d'habitude. 

Quatre ans de pause entre deux albums, ce n'est pas particulièrement inquiétant quant à la carrière d'un artiste, surtout pour Beirut : en trois albums, le groupe porté par Zach Condon, ont réussi à se doter d'une belle fanbase grâce à leur mélange de folk, de pop et de musique balkanique. Mais dans le cas de No No No, quatrième disque de la formation sortant aujourd'hui, ces quatre ans n'ont pas été une sinécure. Zach Condon a en effet confié avoir traversé une grosse crise professionnelle et personnelle à la suite de son divorce. Se murmurent les termes de dépression, de page blanche, et même d'admission à l'hôpital pour épuisement suite à la tournée de The Rip Tide. Le chanteur avait bien tenté de préparer plusieurs morceaux maximaliste, dans l'esprit fanfare des débuts du groupe (qui ne se souvient pas de l'incroyable "Nantes" ?). Sauf que ce qui paraissait novateur en 2006, date de sortie de leur premier album Gulag Orkestar, ne l'est plus du tout aujourd'hui - autrement dit, le délire "folk des balkans faite par des Américains" n'impressionne plus personne. Ainsi, Zach Condon a lâché ses early works pour revenir à un format beaucoup plus minimaliste. Un terme tout à fait relatif, Beirut ne fera jamais rien sans ajouter une foule d'instrument à la voix de crooner de son leader.

Si vous êtes plutôt Spotify :

No No No, débarrassé des productions électroniques de The Rid Tide, apparaît alors très pop et mélancolique, peut-être moins recherché mélodiquement ("At Once") mais non moins attrayant (mention spéciale à "Gibraltar" et "No No No", offrant un très beau début à l'album) que les précédentes sorties du groupe, et surtout plus actuel. L'évolution de Beirut est subtile. Mais elle est bien là. A nous de suivre son rythme cuivré.

No No No

Beirut

  • Label: 4AD
  • Sortie: 11/09/2015
  • Note: