JE RECHERCHE
Spotify vous dit si vous êtes un précurseur

Spotify vous dit si vous êtes un précurseur

"Found Them First", un nouvel outil Spotify, vous indique si vous avez découvert un artiste international à l'époque où il était tout petit. Un outil qui ne fait pas l'unanimité. 

"Christine & The Queens ? Je déteste". Et pourtant, à l'époque où elle n'avait sorti qu'un EP, vous l'écoutiez fièrement en vous disant que cette petite avait du talent. Sauf que voilà, pour toute une frange des amateurs de musique, à partir du moment où un artiste est populaire, il devient sale (cf. le dernier album, franchement pas si mal, de Miley Cyrus). Le mainstream, c'est tabou. Avec "Found Them First", Spotify réussit à coincer les retourneurs de veste, tout en jouant le jeu des pseudo-précurseurs, toujours prêts à la ramener quand ils écoutent un truc inconnu - deux attitudes, reconnaissons-le, ultra répandues et assez naturelles. En renseignant ses identifiants Spotify sur le site dédié, "Found Them First" indique en effet si vous étiez parmi les 1% ou 2% de premiers auditeurs de telle ou telle star d'aujourd'hui. Car oui, on parle de star : la question ici n'est pas vraiment de découvrir de petites pépites prêtes à exploser, mais bien d'artistes "indé" selon Spotify (ce qui est tout relatif), comme FKA Twigs ou Years & Years, présents sur la page d'accueil. Pour être considéré comme "précurseur", il faut faire partie des 5 % de premiers fans d’un artiste totalisant plus de 20 millions d’écoutes et ayant réalisé une croissance de 2000 % entre janvier 2013 et juin 2015. Si vous revenez bredouille, Spotify vous proposera une playlist "what's next" pour mettre en avant ses nouveaux poulains.

L'outil est plutôt marrant. Difficile de savoir s'il a une autre utilité. En tout cas, il dérange : le magazine Trax considère qu'il s'agit "d'un outil putassier — clivant, injuste et excessivement provoquant" car contrairement aux apparences il ne met pas en avant des artistes à découvrir (FKA Twigs et ses millions de vues sur Youtube n'a en effet plus trop l'air d'une débutante), pour le Huffington Post l'option est pour "les frimeurs", tandis que o1Net raille le côté "drague de hipster". "Found Them First" nous met surtout devant nos contradictions : on aime découvrir des artistes, on ne les aime plus quand ils deviennent connus, et cela dérange de voir notre hypocrisie affichée sur un widget Spotify. Mais si vous souhaitez vraiment soutenir des artistes qui commencent et non pas faire le jeu du géant Spoti, il existe une super rubrique pour ça.