JE RECHERCHE
Top 5 des meilleures Bandes Originales électro

Top 5 des meilleures Bandes Originales électro

Alors que We are your friends avec Zac Efron se révèle être un bide monstrueux au cinéma (la faute à l'EDM ?), Greenroom se penche sur les meilleures B.O électro au cinéma. 

 Midnight Express (1978)

La jeune génération a découvert Giorgio Moroder le maître électro italien grâce à Daft Punk et à son morceau hommage "Giorgio by Moroder''. Mais il était déjà considéré comme une légende depuis des décennies, notamment grâce à la BO qu'il a signé pour le film culte Midnight Express d'Alan Parker. Le morceau phare "The Chase" à l'atmosphère nappée de synthés ultra angoissante a hanté les nuits de n'importe quel spectateur du film et reste depuis lors dans les annales de la musique électronique.

Drive (2011)

Depuis sa sortie en 2011, le thriller de Nicolas Winding Refn avec le génial et très peu loquace Ryan Gosling est devenu culte. On soupçonne celui ou celle qui ose dire qu'il n'a jamais fredonné "Nightcall" le morceau de Kavinsky chanté par Lovefoxx, la leadeuse de CSS, de mentir ! Entêtante, cette chanson est elle aussi rentrée dans la légende. La bande originale qui a été concoctée par Record Makers comprend aussi une chanson de Chromatics et des titres originaux signés par Cliff Martinez, ancien batteur des Red Hot Chili Peppers reconverti en compositeur de musiques de films, ce qui n'est pas pour nous déplaire.

 

Tron : L'héritage (2010)

Lorsqu'une suite du film de science-fiction culte de 1982 a été annoncée, il semblait plus qu'évident que les deux robots les plus connus de la planète se chargent d'accompagner en musique les aventures de Kevin et Sam Flynn, et de Tron, bien sûr. A sa sortie en  2010 les critiques ont été mitigées mais on aime à penser que les Daft Punk ont su relever le défi.

Trainspotting (1996)

Le film de Danny Boyle qui a révélé au monde entier le talent incontestable d'Ewan McGregor est sans doute devenu culte grâce à sa B.O qui contient le meilleur de l'electro et de l'electro-pop. On y retrouve en effet Leftfield (qui fait son grand retour cette année), Underworld, Sleeper mais aussi des artistes issus de la BritPop comme Pulp et Elastica. Un vrai plaisir pour les oreilles.

Human Traffic (1999)

Le film qui relate les aventures de post-adolescents fêtards et délurés à Cardiff a parfaitement su retranscrire l'atmosphère des clubs des années 90. Et ce, grâce à une bande originale redoutable : William Orbit, Fatboy Slim, Orbital, Carl Cox et Underworld sont, entre autres, de la partie. Une brève écoute et on se retrouve téléporté dans le meilleur des 90's !