JE RECHERCHE
Le Maroc comme vous ne l'avez jamais vu

Le Maroc comme vous ne l'avez jamais vu

Si le Maroc est surtout connu pour l’effervescence et la chaleur de Marrakech, ce pays du Maghreb réserve de bien belles surprises à qui voudra bien partir à sa découverte. A travers la cité bleue de Chef Chaouen, les plages sauvages du Sud ou ses festivals musicaux, le Maroc vous révèle aujourd'hui quelques unes de ses plus belles facettes...

Se ressourcer à Chef Chaouen et danser sur Para One à Tanger

chefcahouen

Située à 600 mètres d’altitude, sa particularité réside en sa médina qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un village grec. Pourtant, on est bien au Maroc et en plein centre d'une région montagneuse qui plus est. Pour vous rendre à Chef Chaouen, des taxis vous attendent à la gare de Tetouan pour un voyage d'une heure à travers les montagnes. À votre arrivée à Chef Chaouen, rejoignez directement le centre historique pour un dépaysement sans pareil. Il est très agréable de se perdre dans le dédale de ruelles aux couleurs azur, surtout quand vous finissez par arriver à la source Raas el Ma sans vous y attendre. Il y a de nombreux endroits à visiter, comme l’ancienne Kasbah qui accueille désormais un musée ou la sublime mosquée El-Masjid El-Aadam. Sur la place centrale Outa hammam, prenez un thé dans l'un des nombreux restaurants et laissez-vous tenter par un tajine parfumé aux mille-et-une épices.

chef_chaouen2

Pour clôturer en beauté ce passage dans la cité bleue, il faudra faire une excursion d’une journée aux cascades Akchour situées non loin et où des taxis vous emmèneront depuis la ville. Si vous arrivez à l’heure du déjeuner, il faudra d’abord aller manger la fameuse bissara - soupe de pois cassés accompagnée d’un filet d’huile d’olive et d’une pincée de cumin- dans l'hôtel/restaurant situé à l'entrée du parcours pédestre afin d’avoir des forces pour la mini randonnée qui vous attend avant de vous émerveiller devant les cascades et le fameux pont de dieu.

akchourok

Si vous souhaitez passer la nuit à Chef Chaouen, vous aurez l'embarras du choix entre hôtel et chambre d'hôtes. On vous conseille toutefois la solution airbnb car les prix sont attractifs et les chambres joliment décorées, comme le Dar el Moualim où l'accueil est irréprochable et qui dispose du wifi (vous en aurez bien besoin pour instragrammer toutes vos belles photos!)

nuitsotangerok

Pour la suite de cette expédition dans le Nord, il faudra visiter Tanger qui est en passe de devenir la capitale de la musique électronique au Maroc. En effet, le festival lyonnais Nuits Sonores s'y exporte depuis maintenant trois ans. Après un passage à Chef Chaouen en automne, pourquoi ne pas prévoir un week-end à Tanger pour y participer ? La programmation y est moins dense qu'à Lyon, mais elle a toutefois un très grand intérêt puisqu'elle mêle à merveille musique électronique et musique du monde. Cette année, le festival se déroulera du jeudi 8 au dimanche 11 octobre et accueillera des artistes comme Para One, Ninos du Brasil et Pablo Valentino. Le Palais Moulay et la Cinémathèque de Tanger seront une fois de plus les lieux de rassemblement principaux, mais il y aura également des extras un peu partout dans la ville. De plus, le festival est totalement gratuit, mais il faudra cependant réserver ici pour s'assurer l'entrée à tous les événements.

Partir à l'assaut du Sud, de ses plages et de sa musique traditionnelle

ganoua

A Essaouira, on aime se balader le long du port de pêche pour y déguster du poisson et autres produits de la mer de première fraicheur. On se perd ensuite dans la médina fortifiée qui date du XVIIIème siècle et qui est d'ailleurs classée au Patrimoine mondial de l'Unesco. Si vous y allez au tout début de l'été, pensez à regarder les dates du festival de Gnaoua qui est un rendez-vous immanquable pour tout mélomane qui se respecte. Véritable institution au Maroc, le festival accueille chaque année le meilleur de ce qui se fait en terme de musique du monde. Il est mondialement reconnu, de nombreux étrangers venant à Essaouira pour y assister chaque année. En 2015, Tony Allen, Kenny Garrett, Timbuktu ou encore la Marocaine Indi Zahra étaient invités à se produire durant le festival. Cet évènement très populaire au Maroc propose chaque année une programmation éclectique avec une fusion des genres souvent surprenante.

Quand on pense aux belles plages pour surfer, l’Australie et les îles polynésiennes nous viennent tout de suite en tête. Pourtant, le Maroc a de quoi satisfaire les adeptes des sports nautiques. Taghazout, près d’Agadir, est le grand bastion du surf au Maroc et l’équipe de Surf Berbere accueille chaque année de nombreux groupes d’étrangers venus faire des stages de surf et de yoga.

taraok

Ce lieu unique en son genre organise également des excursions dans les montagnes alentour, et notamment à Paradise Valley, une oasis perdue derrière les montagnes qui surplombent Agadir .

Dakhla Bay, située plus au sud, est quant à elle très réputée pour le kite surf. Les plages, qui s'étendent sur près de 40km, sont magnifiques avec une eau turquoise digne des iles des tropiques. À la fois entre océan et désert, cet endroit laisse rêveur même les moins sportifs plutôt adeptes de farniente. daklha

Mais l’expression « plages sauvages » prend réellement son sens une fois à Laayoune, dernière étape du circuit et non pas des moindres. Ici, très peu de constructions le long de la côte et un calme saisissant. Vous vous joindrez bien aux locaux pour une partie de pêche en mer ?

Pour faire du surf à Agadir, il faudra aller au camp Surf Berbere à Taghazout qui propose également des solutions d'hébergements, en hôtel ou camping.

Une envie de kite surf à Daklha Bay ?  Daklha Evasion  vous accueillera pour des cours où vous côtoierez peut-être une star du kite venue s'entraîner au Maroc. Là aussi, il est possible d'être logé pour la durée du stage.

 

photos: Sabir El Mouakil